• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : la 9e édition du Disquaire Day fait le bonheur des passionnés et de professionnels

La 9e édition du Disquaire Day s'est tenu le 13 avril 2019. / © Stéphane Lapera / FTVIASTELLA
La 9e édition du Disquaire Day s'est tenu le 13 avril 2019. / © Stéphane Lapera / FTVIASTELLA

Ce samedi 13 avril marque la 9e éditon du Disquaire Day. Cette opération nationale a pour but de mettre à l’honneur les disquaires indépendants. Des vinyles, édités en éditions limitées, sont proposés. Depuis quelques années, les ventes de ces objets grimpent. Illustration à Ajaccio. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Une journée pour mettre à l’honneur les disquaires indépendants. Voici le but de la 9e édition du Disquaire Day qui s’est déroulée ce samedi 13 avril. 

Un objet phare pour attirer les passionnés : des vinyles, en éditions limitées, tirés spécialement pour l’occasion. Car depuis quelques années, cet objet fait son grand retour. Depuis 2014, en France, leurs ventes ont été multipliées par six

 


Cette opération fait le bonheur d’André Paldacci, gérant du magasin Vibrations à Ajaccio. « Ce n’est que du bonheur. On fait les écoutes, on discute, on est passionné. On est dans la communication et pour moi, c’est fort. Il y a beaucoup d’émotion », sourit-il. 

Parmi le catalogue proposé cette année : un double 33 tours de Queen ou encore un maxi 45 tours de Madonna. Des objets que certains n’auraient pas voulu manquer. 


« C’est une poésie qui plaît »


C’est le cas de Jean-Michel, qui a commandé l’intégralité des propositions 2019 d'André Paldacci. Il n’a jamais arrêté de faire tourner sa platine. « Je l’ai toujours gardée. Elle doit avoir 30 ans aujourd’hui. Ça me permet d’écouter dans des conditions optimales ces merveilles de musiques », confie-t-il.
 
Mais le Disquaire Day permet aussi d’attirer une autre clientèle, moins passionnée par le son, mais tout autant fascinée par le vinyle. « Je découvre l’opération, j’ai lu un article donc je suis venue voir. Ce qui me plaît dans les vinyles, c’est que les pochettes sont très belles. Il y a une autre manière de manipuler le disque, on prend plus son temps, il faut changer de sens. C’est une poésie qui plaît peut-être plus. On est dans une société qui court tout le temps, donc ça ralentit un peu. On se détend », explique Fiorella. 

 
Ajaccio : la 9e édition du Disquaire Day fait le bonheur des passionnés et de professionnels
Intervenants - Fiorella, cliente ; Jean-Michel, client ; André Paldacci Disquaire ; Stéphane Perrin , Directeur Magasin de produits culturels Equipe - Marie Cristiani, Stéphane Lapera ; Dominique Lameta.

L’évènement prend de plus en plus d’ampleur. Cette année, 230 références inédites, rares ou collectors ont été exclusivement proposées à la vente chez plus de 200 disquaires indépendants dans 90 villes de France.


 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Ajaccio : la 9e édition du Disquaire Day fait le bonheur des passionnés et de professionnels

Les + Lus