• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : l’association Salvia entre revalorisation d’objets et bien-être

L’association Salvia propose un lieu d'échange artistique et thérapeutique avec en ligne directrice le développement durable. / © FTVIASTELLA
L’association Salvia propose un lieu d'échange artistique et thérapeutique avec en ligne directrice le développement durable. / © FTVIASTELLA

Installée depuis le début du mois d’avril dans un local du quartier Binda d’Ajaccio, l’association Salvia propose un nouveau lieu d’échanges. Sophrologie, bibliothèque partagée, une boutique, des ateliers de récupération sont au programme.
 

Par Justine Saint-Sevin

Difficile de qualifier ce nouvel ovni tant ses facettes sont nombreuses. La toute récente association Salvia a ouvert les portes de son local début avril au cœur du quartier Binda d’Ajaccio. Récupération d’objets et revalorisation, ateliers encadrés par des intervenants extérieurs, troc ou encore sophrologie, l’association propose un lieu d'échange artistique et thérapeutique avec en ligne directrice le développement durable.
 
 

Offrir une seconde vie aux objets


Le nouveau venu à d’ores et déjà commencé à développer son réseau d’objets essentiellement basé sur le troc. Les matériaux récupérés sont restaurés, certains seront revendus au profit de l’association d’autres seront réutilisés dans les ateliers de recyclage.
 

Si des personnes ont des objets dont ils ne veulent pas se séparer parce qu’il s’agit d’objets de famille, mais qu’ils aimeraient bien transformer et ne savent pas comment ou n’ont pas le matériel pour, on va étudier des propositions de revalorisation et prendre le relais", expose Brigitte Andrianjafy, membre fondateur de l'association Salvia.


Entre les autres salles destinées à des coins lectures, des ateliers découvertes ou au bien-être, les membres de l’association ont apporté 10 000 euros de fonds propres afin de se lancer. Ils espèrent pouvoir rapidement la pérenniser et ont lancé pour se faire un crowdfunding
 

 

Sur le même sujet

Université de Corse : le doctorat, un atout pour se positionner sur le marché de l’emploi ? 

Les + Lus