Ajaccio : le Conseil d'État confirme l'inéligibilité de Jean-Marc Lanfranchi

Dans une décision du 18 novembre, le Conseil d'État a confirmé la condamnation de Jean-Marc Lanfranchi à six mois d'inéligibilité du tribunal administratif de Bastia. Il est reproché au candidat aux élections municipales d'Ajaccio de mars 2020 de ne pas avoir déposé son compte de campagne.

Condamnation définitive pour Jean-Marc Lanfranchi. Jeudi 18 novembre, l'ancien candidat aux élections municipales d'Ajaccio, de mars 2020, a confirmé la condamnation du tribunal administratif de Bastia, saisi par la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), de six mois d'inéligibilité. Il est reproché au candidat de ne pas avoir déposé son compte de campagne.

Lors des dernières élections municipales, la liste menée par Jean-Marc Lanfranchi, "Aiacciu in cori", a réuni 4.51 % des voix. Comme imposé par le code électoral, chaque candidat est tenu d'établir un compte de campagne lorsqu'il a notamment obtenu au moins 1 % des suffrages exprimés et de le déposer à la CNCCFP au plus tard le 10e vendredi suivant le premier tour du scrutin.

Un dépôt qui n'a pas été fait selon le Conseil d'État. "Cette absence constitue un manquement d'une particulière gravité aux règles de financement des campagnes électorales justifiant le prononcé d'une inéligibilité, dont la durée ne saurait être inférieure à six mois", établit-il.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020 élections