Covid-19 : à Ajaccio, un "vacci bus" pour aller à la rencontre des plus âgés

Depuis mardi 27 avril, un "vacci bus" circule dans la ville d'Ajaccio pour permettre aux plus âgés, qui ont parfois des difficultés à se déplacer, de se faire vacciner contre le Covid-19.

La municipalité d'Ajaccio a déployé un vaccinbus pendant une semaine sur sa commune.
La municipalité d'Ajaccio a déployé un vaccinbus pendant une semaine sur sa commune. © FTV

Pas de vaccinodrome en Corse, mais un "vacci bus". Depuis le mardi 27 avril, la municipalité d'Ajaccio a mis en circulation un véhicule qui circule dans les différents quartiers de la ville et qui permet aux personnes de plus de 70 ans de recevoir une injection.

L'initiative est ouverte à toute cette classe d'âge et se fait sans rendez-vous. Le vaccin utilisé est le Pfizer.

Un luxe pour les premiers volontaires de la journée : "Quand mon amie est rentrée ce matin, après avoir promené son chien, elle m'a expliqué qu'un centre s'était installé à côté. Je suis tout de suite venue. Je n'ai pas hésité. Pourtant, j'étais dans mon lit, je ne me sentais pas très bien. Mais je suis tout de même venue", se réjouit Christianne, 72 ans.

Elle n'a pas été la seule à braver la pluie et le temps maussade de ce mercredi. L'information est passée très vite de bouche à oreille : "Je suis venue puisqu'une amie m'a téléphoné sachant que je n'étais pas encore vaccinée. Je n'habite pas très loin. Elle m'a dit qu'une autre amie s'était faite vaccinée ici. Elle m'a dit que c'était du Pfizer. Je suis donc venue", explique Annie, 73 ans.

Des dizaines de volontaires chaque jour

Le vacci bus permet aussi d'évacuer la peur de se retrouver dans des gros centres de vaccination ou d'échapper à la difficulté des prises de rendez-vous.

Depuis le début de cette campagne, le docteur Els Driesens voit tous les jours des dizaines de personnes se présenter devant son véhicule : "Hier, on était sur une petite trentaine de volontaires. Ce devrait être la même chose aujourd'hui."

"Je n'avais pas d'objectif particulier. Le but est de communiquer le plus possible pour que les gens viennent. Mais, on n'a pas beaucoup de chance avec la météo. Je pense que davantage de personnes seraient sorties s'il avait fait un meilleur temps", regrette tout de même le médecin avant de positiver : "Mais c'est toujours ça de gagner."

102 716 premières injections

Le bus continue son tour de ville jusqu'à la fin de la semaine. Le dispositif pourrait être élargi par la suite : "Pour l'instant, nous l'avons déployé que sur cette semaine. Nous allons ensuite faire un bilan. Si celui-ci est concluant, le bus aura vocation à se déplacer dans les quartiers du Grand Ajaccio", indique Philippe Mortel, directeur de cabinet de l'ARS.

Il en profite pour préciser que 120 000 doses devraient arriver en Corse d'ici le 25 mai. 80 % devrait être du Pfizer.

En Corse, la campagne vaccinale s'accélère. Après s'être élargie à un nouveau public, elle a symboliquement passé la barre des 100 000 primo-vaccinés.

Untitled infographic
Infogram

Près de 66 319 personnes âgées de plus de 60 ans sur l'île ont déjà reçu une première injection. La Corse-du-Sud (32,18 % de la population a déjà reçu une première injection) et la Haute-Corse (29 %) figurent en tête des départements les plus vaccinés de France.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19