Ajaccio : le braqueur italien, sous le coup d’un mandat d’arrêt européen, sera jugé le 3 août

© L. LUCIANI /FTVIASTELLA
© L. LUCIANI /FTVIASTELLA

C’est une fin de cavale pour Luigi Bestetti, malfaiteur italien sous le coup d'un mandat d'arrêt européen. Il a été présenté vendredi, en comparution immédiate, au tribunal correctionnel d'Ajaccio pour détention d'armes et recel de faux documents. 

Par France 3 Corse ViaStella

Fin de cavale pour Luigi Bestetti, un Italien de 66 ans, qui vivait en Corse depuis neuf ans sous une fausse identité. Il a été arrêté jeudi matin dans le restaurant où il travaillait sur la rive sud d’Ajaccio. L'homme a été présenté vendredi au tribunal correctionnel d'Ajaccio, en comparution immédiate, pour détention d'armes et recel de faux documents. Il possédait une carte d'identité et une carte vitale au nom de Roberto Coleto. 

 
Ajaccio : le braqueur italien, sous le coup d’un mandat d’arrêt européen, sera jugé le 3 août
Equipe : Sylvie Wolinsky ; Marion Fiamma ; Fabien Bernardini
 

Condamné en Italie 


À son domicile, les enquêteurs ont retrouvé des armes de catégorie B et des munitions. L’homme fait également l’objet d’un mandat d’arrêt européen suite à une condamnation à 20 ans de détention pour des faits criminels commis en Italie. La substitut de son avocat a demandé au tribunal un délai supplémentaire pour préparer sa défense.   

Après délibération, et à la demande de la procureur, Léa Filippi, la présidente du tribunal a signifié au prévenu son transfert au centre pénitencier de Borgo dans l'après-midi de vendredi. Il sera jugé le 3 août  pour les faits qui lui sont reprochés en Corse. C'est seulement après cette date que le parquet général pourrait entamer une procédure d'extradition. 



 

Sur le même sujet

ITW- irruption du STC dans les locaux de l'office public de l'habitat de Haute-Corse

Les + Lus