Courses hippiques en Corse : coup d'envoi du meeting de Zonza

Le meeting estival de Zonza débute ce dimanche 2 juillet. D'ici le 27 août, cinq réunions hippiques sont prévues sur l'hippodrome de Viseo, au pied des aiguilles de Bavella.

"Ça se présente bien. C'est juste le temps qui nous pose un peu de souci car il a plu hier, comme lors de tout le mois de juin."

À la veille de l'ouverture du traditionnel meeting estival de Zonza, André Alifanti scrute le ciel tout en restant confiant.

"La saison s'annonce sous les meilleurs auspices, confie le responsable de la société de courses en charge de l’organisation des réunions. On fait tout pour que tout soit en place d'ici dimanche afin que jockeys, entraîneurs, propriétaires et public soient satisfaits."

Situé au pied des aiguilles de Bavella, Viseo accueillera cinq réunions mixtes (galop et trot) jusqu'au 27 août.

"C'est la même répartition que l’an dernier : cinq courses au galop et deux au trot par réunion, indique André Alifanti. Le prix de l'entrée est fixé à 5 euros. Côté animations, on retrouvera les jeux d’enfants, la buvette, les stands avec quelques artisans (glaces, miel), ainsi que les guichets pour parier. Sur place, des bornes PMU permettront également de miser sur d'autres courses en France."

Les dates des 5 réunions : 

  • Dimanche 2 juillet
  • Dimanche 16 juillet
  • Dimanche 30 juillet
  • Dimanche 13 août
  • Dimanche 27 août

"Entretien entre deux averses"

Sur l'hippodrome perché à plus de 900 mètres d'altitude et considéré comme le plus haut d'Europe, la piste est la "principale préoccupation" des organisateurs de ce meeting créé au début des années 1980.

"Il a plu souvent en mai et en juin, cela a un peu retardé les préparatifs, explique André Alifanti qui s'affaire depuis deux mois avec son fils sur l'anneau en ga dont la longueur flirte avec le kilomètre. La piste, c'est notre souci premier. Cette année, on a d'ailleurs acheté une tondeuse et un tracteur neufs pour son entretien. Pour la travailler et que l'on puisse intervenir avec les engins dessus, il ne faut pas que l’herbe soit trop mouillée. On l'a donc entretenue entre deux averses. On a réussi à la tondre comme il faut, on a également ressemé à certains endroits. La piste est très belle et plus souple que l'an passé." 

Sécurité oblige, un médecin, deux ambulances, un vétérinaire et un maréchal-ferrant seront présents lors de chaque réunion. "C'est obligatoire pour que les courses puissent se tenir", précise le responsable zonzais.  

En coulisses, la vingtaine de bénévoles a une nouvelle fois oeuvré pour que tout soit prêt pour ce temps fort de la saison hippique insulaire, théâtre d'épreuves disputées à une altitude peu commune pour des chevaux de course.

"Il y a ceux qui "font" Zonza et d'autres pas, explique Jean-Jacques Fieschi qui entraîne des trotteurs à Bastia. La configuration de la piste est particulière : ça descend, ça tourne, ça monte. Dans notre grosse catégorie, sur 3150 mètres, on fait trois fois le tour de l'anneau. Pour Viseo, il faut donc que le cheval ait de la tenue et qu'il s'habitue également à l’altitude. Si vous avez celui-là, vous avez le bon."

"Il va découvrir Viseo"

Avec une "moyenne d'environ 2000 spectateurs par réunion" enregistrée l'an passé, le meeting jouit d'une certaine popularité depuis de nombreuses années. 

"Les deux réunions du mois d'août sont généralement celles qui attirent le plus de monde avec notamment les belles épreuves comme les Grands Prix, souligne André Alifanti. Ce dimanche, pour la première de la saison, si on arrive à 1000 ou 1200 spectateurs, ce sera déjà bien, surtout avec le temps qui n'est pas forcément au beau fixe actuellement en montagne."  

Sur la piste, le spectacle devrait être au rendez-vous. Jean-Jacques Fieschi effectuera le long trajet depuis Bastia avec trois chevaux dans son camion. Tous seront au départ de la sixième course du programme. L'un d'eux, Fils de Cosse, reste d'ailleurs sur une victoire à Prunelli di Fiumorbu le 18 juin dernier.

"Il n'a encore jamais couru à Zonza, comme mes deux autres pensionnaires d'ailleurs, glisse l'entraîneur-driver bastiais. Il va découvrir Viseo. Je ne sais donc pas s'il s'adaptera à la piste et s'il pourra de nouveau s'imposer. On verra bien..." 

Réponse ce dimanche 2 juillet, où le départ de la première course sera donné à 14 heures.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité