Dernier round pour Toussaint Andarelli

Publié le Mis à jour le

Le champion du monde de Kickboxing est décédé hier, à l'âge de 62 ans. Il a porté les couleurs de la Corse jusqu'aux plus hauts sommets de la discipline. Et formé des générations des combattants.

Toussaint Andarelli était aussi discret dans la vie qu'il était flamboyant sur un ring. Mais pour quiconque s'intéressait aux sports de combat, en Corse mais également bien au-delà de l'île, son nom résonnait comme un high-kick au visage.

Champion de France, d'Europe et du Monde de kickboxing, un palmarès qui en ferait rougir plus d'un. Pour la plupart des combattants insulaires, jeunes et moins jeunes, Toussaint Andarelli restera le champion qui a défié les plus grands noms de la discipline, parmi lesquels l'américain Curtis Bush, à plusieurs reprises. Ce champions qu'ils ont admiré, dans les gradins ou sur leur écran de télévision, sur Canal + ou TF1. Avant d'enfiler les gants à leur tour. 

Toussaint Andarelli a inspiré les nouvelles générations, qui ont parfois découvert le kickboxing à travers lui. Mais il a fait plus que cela, à travers la "corsica cup", ou à la tête de la Squadra Andarelli, à Ajaccio. Il a encouragé, soutenu et formé la relève, avec passion et respect pour son sport. Sans oublier la fierté, pour l'enfant de Pastricciola, de porter haut les couleurs de son île, et de promouvoir le "Corsican spirit". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité