Environnement : des capteurs dans le port d'Ajaccio pour lutter contre la pollution marine 

Deux capteurs d'analyse et d'alerte de la pollution ont été installés dans le port d'Ajaccio. Un dispositif qui entre dans le cadre du programme européen, QualiPorti, d'amélioration des eaux portuaires. 

Deux capteurs d'analyse et d'alerte de la pollution ont été installés dans le port d'Ajaccio mardi 22 septembre.
Deux capteurs d'analyse et d'alerte de la pollution ont été installés dans le port d'Ajaccio mardi 22 septembre. © JCC/France 3 Corse
Une innovation. Depuis mardi, le port d'Ajaccio est doté de capteurs d'analyse et d'alerte de la pollution. 

Installés par la plateforme scientifique de l'université de Corse, Stella Mare, ce dispositif permet d'évaluer l'état des eaux du port tous les quarts d'heure et ce 24 heures sur 24. Deux sont d'ores et déjà opérationnels, trois autres seront installés prochainement afin de couvrir l'ensemble du port. 
Deux capteurs sont d'ores et déjà opérationnels, trois autres seront installés prochainement afin de couvrir l'ensemble du port.
Deux capteurs sont d'ores et déjà opérationnels, trois autres seront installés prochainement afin de couvrir l'ensemble du port. © JCC/France 3 Corse
 

Programme européen 

"Les agents portuaires peuvent être informés en temps réel sur leur smartphone, permettant une intervention rapide en cas de pollution", explique le 1er adjoint au maire d'Ajaccio, Stéphane Sbraggia. À partir de novembre, ces données seront consultables par le public sur le site internet du port d'Ajaccio. 

D'un coût total de 85.000 euros, l'installation est financée par le programme européen QualiPorti d'amélioration des eaux portuaires. Outre la cité impériale, il regroupe cinq autres partenaires : Livourne, Portoferraio, Olbia, Savone et la région autonome de Sardaigne. 

D'un budget total de 1,7 million d'euros, QualiPorti est financé à hauteur de 85 % par le Fonds européen de développement régional (Feder). À terme, tous participants partageront les résultats de leurs actions. 

Objectif "port propre" pour Ajaccio

Dans le port d'Ajaccio, huit autres actions ont été mises en place par la municipalité. Objectif : obtenir la certification européenne "port propre" d'ici fin 2021. 

Ainsi, un robot télécommandé, le jelly fish boat, est déjà employé pour nettoyer la surface de l'eau et une fosse à récupération des eaux grises et noires doit entrer en fonction prochainement. 
Le Jellyfishboat est utilisé dans le port d'Ajaccio pour nettoyer la surface de l'eau.
Le Jellyfishboat est utilisé dans le port d'Ajaccio pour nettoyer la surface de l'eau. © JCC / France 3 Corse
"Tous ces outils vont nous permettre d'assurer une gestion raisonnée et adaptée aux enjeux environnementaux", précise Caroline Corticchiato, adjointe déléguée à l'environnement à la mairie d'Ajaccio. 

Autre étape importante de la dépollution du port de la cité impériale : l'enlèvement des épaves et macro-déchets prévus dans les prochaines semaines. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement mer nature