Le GFC Ajaccio laisse passer sa chance à Caen

Publié le Mis à jour le
Écrit par MM // AFP

La série noire continue pour le GFCA, hier soir pour le compte de la 8ème journée de ligue 1, les Ajacciens se sont inclinés 2 buts à 0.  Ils restent englués dans les profondeurs du classement. Le collectif n'a pas pesé lourd face à une  bonne formation normande.
Ligue 1- Caen-Ajaccio: déclarations

Patrice Garande (entraîneur de Caen):

C'est une bonne semaine sur le plan comptable. On a surtout fait une bonne entame de match, il y a eu beaucoup d'appels, de rythme, on a vu des choses intéressantes par rapport à ce qu'on voulait mettre en place sur ce match, car ce n'est jamais simple d'enchaîner 3 matches dans la même semaine et de réussir 2 victoires. On a su réagir après la défaite contre Lorient mercredi.

On a travaillé pour obtenir ces résultats, les joueurs provoquent la réussite, maintenant il ne faut pas oublier d'où l'on vient. Il ne faut pas tomber dans le confort, trouver un discours un peu différent. Notre objectif reste le même, à savoir le maintien, ces 15 points ne changent rien. Ce pécule doit nous sécuriser pour aller chercher encore plus de choses, tenter plus. Il ne faut pas s'arrêter là et se relâcher, car on peut vite être puni.


Thierry Laurey (entraîneur d'Ajaccio):

Dans le football de haut niveau, il y a des règles à respecter. Peut-être qu'en DH, on peut jouer comme ça, mais pas en L1. On avait établi un plan de jeu, et au bout de 15 minutes, on ne le respecte plus. On a offert à Caen les occasions de marquer, qui s'est 
servi. On n'a pas avancé sur ce match, j'espère que ça va faire réfléchir certains par rapport au fait que quand on ne respecte pas le football, on est châtié.

Il y a des garçons qui feraient bien de se mettre un grand coup de pied au cul, sinon on va s'en charger! Inquiet, on l'était déjà avant le début de saison, mais on se disait que plus les matches s'accumuleraient, plus on progresserait. Cela a été le cas avant, mais ce soir je n'ai rien vu, aucun sens collectif. Si on a un comportement pareil, on va droit dans le mur. J'ai l'impression que certains joueurs ne s'inquiètent pas, mais parfois avoir le trouillomètre à zéro, ça peut être utile. 

Les joueurs ont pris une première salve (sic), ça va sûrement continuer.