• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue 2 : Les deux clubs ajacciens sortent victorieux de la 11e journée de rencontres

© MaxPPP
© MaxPPP

Malgré un match difficile, l’ACA est parvenu à s’imposer face à Quevilly-Rouen au stade Robert-Diochon devant près de 5 000 spectateurs. Quant aux joueurs rouge et bleu, ils ont peut-être offert vendredi soir l’une de leurs plus belles rencontres de ce début de saison.

Par A.A/France 3 Corse ViaStella

Les Acéistes conservent la seconde marche du podium de la Dominos’ Ligue 2. Pourtant, vendredi soir, lors de la 11e journée de rencontres face à l’équipe de Quevilly, rien n’était gagné pour les Ajacciens.

Les joueurs insulaires ont eu des difficultés à se procurer des occasions, face à une équipe normande qui a dominé tout au long de la rencontre. Un match difficile, où les Acéistes, qui ont eu du mal à se mettre dans la partie, ont longtemps buté au milieu de terrain, face au pressing de l’équipe adverse.

À la 75e minute le match prend un autre tournant avec un but de Ghislain Gimbert, le quatrième de la saison pour l’attaquant rouge en blanc. Une action qui permet à l’ACA de s’offrir sa quatrième victoire consécutive et de se détacher des équipes de Brest et du Paris FC, jusqu’alors également deuxièmes du classement.


Les diables rouges s'imposent


L’équipe du Gazélec FC Ajaccio affrontait quant à elle Nancy. Les Ajacciens ont régalé leur public. D’emblée, le GFCA s’est montré plus offensif et plus appliqué. Au quart d’heure de jeu, sur un corner de Court, Bréchet inscrit le premier but.

Tout semble sourire aux gaziers même s’ils se font une frayeur en fin de première période avec une attaque dangereuse des Nancéens. Néanmoins, après la pause, Nancy parvient à égaliser sur une frappe de Robic.

Mais Les diables rouges sonnent immédiatement la révolte. Kemen surprend Chernik et inscrit le deuxième but pour le gaz. Côté score, les compteurs ne bougeront plus : 2 à 1 pour Ajaccio. Le GFCA occupe la 12e place du classement.

 

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus