• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Marie-Hélène Casanova-Servas élue à la tête du conseil de surveillance d’Air Corsica

Passation de pouvoir hier, mardi, à la tête du conseil de surveillance de la compagnie aérienne régionale Air Corsica. C'est Marie-Hélène Casanova-Servas qui succède à Jean Biancucci, élu en 2016. Retour sur cette élection et sur les objectifs de la nouvelle présidente.

Par France 3 Corse ViaStella

Marie-Hélène Casanova Servas est la nouvelle présidente du conseil de surveillance d’Air Corsica. Son nom a été proposé par la majorité territoriale nationaliste et cette avocate de profession a été élue mardi à l’unanimité.

« Durant mes deux années au sein du conseil de surveillance d’Air Corsica, j’ai pu m’informer de la compagnie, des challenges importants qui nous attendent, de la nécessité d’y apporter un développement économique. Et de tout ce qui se passe actuellement notamment avec une concurrence toujours de plus en plus agressive », indique-t-elle.


« Elle aura fort à faire »


Parmi les objectifs de la compagnie : le maintien de la délégation de service public, le développement des lignes à l’international et la baisse du tarif résident. Marie-Hélène Casanova Servas succède à Jean Biancucci qui a présidé la compagnie aérienne pendant deux ans.

« Nous sommes dans une belle perspective. Mais pourtant, il y a un certain nombre de problèmes de gestion qui restent à régler. Ça veut dire que la prochaine mandature et notamment mon amie Marie-Hélène Casanova aura fort à faire », estime-t-il.

Autre défi à relever pour Air Corsica et sa nouvelle présidente : le renouvellement de la flotte.


Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus