Prolifération de mouches près du site de stockage de déchets de Saint Antoine à Ajaccio

Depuis quelques semaines, les mouches envahissent la zone près du centre de stockage des déchets de Saint-Antoine, à Ajaccio. / © Corse Evènements Météo / Facebook
Depuis quelques semaines, les mouches envahissent la zone près du centre de stockage des déchets de Saint-Antoine, à Ajaccio. / © Corse Evènements Météo / Facebook

Des mouches envahissent la zone près du centre de stockage des déchets de Saint-Antoine, à Ajaccio. Cette présence d'insectes serait liée à de températures élevées et à la présence de balles de déchets dégradées. Des opérations sont en cours par la communauté d’agglomération du pays ajaccien.

Par Audrey Altimare

Dans le quartier de Saint-Antoine, à Ajaccio, l’exaspération gagne les riverains. Des mouches, par millier, font partie de leur quotidien depuis quelques semaines. « Un matin, un de mes voisins a ouvert son abri de jardin, le plafond était tapissé de mouches sur au moins 10 centimètres », explique René Santoni, président de l’association Adeva (association de défense de l’environnement du vittulo et alentours).

 


Une situation qui serait due, d’une part, à la présence de balles de déchets dégradées au centre de stockage des déchets de Saint-Antoine, et d’autre part à des températures exceptionnellement élevées pour la saison. « Nous comprenons le problème des déchets, mais cette solution devait être provisoire et actuellement, on ne parle plus de les enlever », reprend le président de l’Adeva.

 
 

L'hôpital de Castelluccio impacté


Les mouches s’infiltrent donc partout, jusque dans les locaux de l’hôpital de Castelluccio, où la direction fournit depuis quelques temps des papiers collants. « Ce n’est pas dramatique, mais ça nous gêne dans nos tâches quotidiennes et cela gêne aussi les patients », explique un employé de l’établissement.


► Reportage :
Prolifération de mouches près du site de stockage de déchets de Saint Antoine à Ajaccio
Intervenants - Jean Hornec, Habitant quartier Saint Antoine ; Marie, Habitante de St Antoine ; Michelle ORLANDI, Directrice générale adjointe du Pôle technique CAPA. Equipe - Florence Antomarchi ; Stéphane Agostini ; Fabien Bernardini.


Dans un communiqué, publié mardi 4 février, la préfecture de Corse indique que « des mesures sont en cours par la communauté d’agglomération du pays ajaccien [Capa], destinées à réduire la population de mouches au niveau de Saint-Antoine et de tarir leur source de prolifération. »

 

La Capa précise ainsi qu’un traitement a été réalisé vendredi, une opération qui devrait être répétée la semaine prochaine. Une bâche devrait également être mise en place dans une dizaine de jours. L’institution soutient également que le lien entre la prolifération des mouches et la présence de déchets dans le quartier n’est pas avéré.



 

Sur le même sujet

Les + Lus