• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tourisme : pic d’activité pour les ports de plaisance corses

© Thierry Guespin/FTVIASTELLA
© Thierry Guespin/FTVIASTELLA

Durant la saison estivale les 24 ports de Corse connaissent un pic d’activité. Parmi les plus prisés : Calvi ou Bonifacio. À l'inverse certains tournent au ralenti, comme le port Charles Ornano d'Ajaccio qui à quelques jours du mois d'août n'affiche pas encore complet.

Par France 3 Corse ViaStella

Dans le port Charles Ornano, à Ajaccio, le maître du port Jean-Michel Recco entame son petit tour quotidien. À côté des 845 places louées à l’année, les emplacements de passage, une cinquantaine, sont en grande partie disponibles. 

« On a eu une saison qui a très mal démarré. Les gens sont restés à quai, là ça démarre un petit peu, car la météo est un peu meilleure, et les gens vont dans les criques et peut-être un peu moins dans les ports, si ce n’est uniquement pour faire les courses. Ce sont des arrêts vraiment très courts », indique Jean-Michel Recco. 

 
Tourisme : pic d’activité pour les ports de plaisance corses
Intervenants - Jean-Michel Recco, Maître du port Charles Ornano ; Nathalie Santarelli, Gérante d'une entreprise nautique. Equipe - Marie Cristiani ; Thierry Guespin ; Sylvie Loigerot ; Jean-Jérôme Delsol.
 

Enjeu économique


Mais il y a aussi une autre raison. Certains, par économie, préfèrent rester en retrait. La place à quai coûte 80 euros par nuit. Néanmoins, ce bémol n’est pas représentatif de l’activité de plaisance en pleine saison. 

Chaque mois d’août, entre 12 000 et 15 000 bateaux tournent autour des 23 ports de l’île en moyenne. En tout, 2 350 places de passage sont disponibles. Véritable enjeu économique, l’activité de plaisance doit se développer pour capter le marché international. « On a un énorme potentiel. Est-il exploité pleinement ? Il y a encore des pistes d’évolution très certaines. La Corse plaît beaucoup. On voit que des ports tels que Bonifacio, Calvi sont des ports qui plaisent énormément aux clients », indique Nathalie Santarelli, gérante d'une entreprise nautique. 

Près de 350 000 nuitées de plaisance ont été enregistrées dans l’île en 2017. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival Jazz in Aiacciu : cinq concerts à prévoir au Lazaret

Les + Lus