Voile en Corse : deux jours de compétition et de sensibilisation à Porto-Vecchio et Pinarellu

Organisée par l'Ecole de voile grand sud plaisance (EVGSP), une régate se déroule ce week-end entre Porto-Vecchio et Pinarellu. Président du club fondé en 1993, Patrick Valli évoque cette compétition qui permet aussi d’attirer de nouveaux licenciés vers ce sport quelque peu délaissé par les jeunes.

Depuis ce samedi, une régate, dont une manche de l'Osiris Cup, se déroule dans l'extrême-sud de l’île. Après une première journée à Porto-Vecchio, 9 voiliers et 42 membres d'équipage reprennent la mer ce dimanche 17 septembre à Pinarellu, dans le golfe situé sur la commune de Zonza.

Président de l'Ecole de voile grand sud plaisance (EVGSP) depuis deux ans, Patrick Valli est à la manœuvre de cette compétition. Entre deux manches, il a répondu aux questions de France 3 Corse.

France 3 Corse : Ce week-end, votre club de l’EVGSP organise une régate sur deux jours. En quoi consiste cette course ?

Patrick Valli : Il y a à la fois une manche qui compte pour la Coupe de ligue Corse Osiris et une autre pour le championnat de Corse habitable. Ce sont des bateaux de 9 à 12 mètres qui y participent. La course est composée de plusieurs parcours de type "banane" (départ face au vent avec une bouée dans l'axe de celui-ci, ndlr). Cela représente environ 6 milles (9,6 km) par manche. Deux manches ont eu lieu ce samedi matin à Porto-Vecchio. Deux autres se disputeront ce dimanche à Pinarellu.

Etes-vous en charge d'autres épreuves dans l'année ?

L’EVGSP organise aussi l'Estivale Cup, qui a lieu le dernier week-end de mai sur quatre jours. On fait une descente vers Bonifacio, puis vers la Maddalena ou Santa Teresa. Ensuite, on remonte sur Porto-Vecchio. Comme nous sommes partenaires avec les Italiens, une année sur deux, ce sont eux qui organisent l’épreuve. On est aussi en charge de la Winter Cup qui se déroule en décembre à Porto-Vecchio.

Concernant ce week-end, d'où viennent les participants ?

Pour ces deux jours à Porto-Vecchio et Pinarellu, ce sont uniquement des plaisanciers insulaires qui participent. On a 42 personnes d'équipage réparties sur 9 voiliers. Ce dimanche, la première manche reprendra vers midi, après que nous ayons préalablement préparé le terrain et installé les bouées. Ensuite, le soir, après la course, nous serons présents sur le port de Pinarello pour faire de la médiatisation et ainsi faire connaître notre sport.

Justement, la voile en Corse semble avoir du mal à attirer la jeunesse. A travers cette manifestation, on imagine que le but est aussi de sensibiliser plus de gens à ce sport…

Effectivement. On souhaite mettre en avant la pratique de la voile. Et ainsi rappeler qu’avec une licence, il est possible de s’inscrire dans un club et de participer à une régate. Cela mettrait aussi en avant la jeunesse qui pourrait prendre part à des courses à Bonifacio, Ajaccio, Bastia ou Porto-Vecchio, simplement avec une licence qui permet d’intégrer un équipage. On veut ramener la jeunesse vers ce sport.

Depuis quelques années, on a beaucoup moins de jeunes. On a envie de leur dire : "Venez faire de la voile !" Ce samedi, on a intégré 6 personnes qui n’y connaissaient rien. Elles ont toutes participé à la régate sur des bateaux et intégré un équipage. Ces différentes compétitions nous permettent donc d’émanciper un peu la voile dans l'île.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité