• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Homicide d'Alata : quatre hommes mis en examen

Un homme de 36 ans a été abattu par balles mercredi 7 septembre à Alata.
Un homme de 36 ans a été abattu par balles mercredi 7 septembre à Alata.

Quatre hommes ont été mis en examen dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un homme de 36 ans abattu le 7 septembre, a indiqué dimanche le procureur de la République d'Ajaccio, Eric Bouillard.

Par France 3 Corse ViaStella

A l'issue d'une garde à vue de près de 96 heures, les quatre suspects ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs en vue de commettre un meurtre en bande organisée" et "dégradation d'un véhicule par incendie".

Deux des hommes ont été placés en détention provisoire, tandis que la situation judiciaire des deux autres était encore incertaine dimanche soir. 

Homicide d'Alata : quatre hommes mis en examen
Intervenants : Me Jean-François Casalta, avocat de Ange-Marie Gaffory - France 3 Corse ViaStella - Marie-Françoise Stefani, Thierry Guespin

Ils avaient été interpellés mercredi 7 septembre vers 19h, quelques heures après le décès d'un homme des suites de ses blessures par balles, à Alata, près d'Ajaccio. Deux des suspects avaient été arrêtés à Ajaccio et les deux autres à Cargèse.

"Il s'agit de personnes connues pour des faits graves ayant parfois entraîné des peines d'emprisonnement lourdes et pour beaucoup liés aux stupéfiants", a précisé Eric Bouillard, procureur de la République d'Ajaccio.

Les faits s'étaient produits aux alentours de 8h, au lotissement Castagnola. La victime, Jean-Michel German, 36 ans, avait essuyé quatre ou cinq coups de feu alors qu'il venait de quitter le domicile de son amie et s'apprêtait à monter sur sa moto.

Un véhicule en flammes avait été retrouvé quelques kilomètres plus loin sur la route de Cargèse, identifié comme étant celui utilisé par le ou les tireurs. Dans la voiture, un fusil de chasse et un revolver avaient été découverts.

Tout comme les suspects, la victime était connue des services de police pour des affaires de stupéfiants.

Il s'agit du onzième homicide depuis le début de l'année sur l'île.



Sur le même sujet

Ajaccio : du monde sur les plages pour profiter du beau temps du mois de juin 

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer