• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Annonces d'Emmanuel Macron : les chefs d'entreprises corses tentés par les primes détaxées

Alfred Fenech emploie 32 personnes dans sa biscuiterie. L'absence de taxe, mesure proposée par le président de la République, l'a incité à verser une prime de fin d'année à ses employés / © Marc-Antoine Renucci / France 3 Corse ViaStella
Alfred Fenech emploie 32 personnes dans sa biscuiterie. L'absence de taxe, mesure proposée par le président de la République, l'a incité à verser une prime de fin d'année à ses employés / © Marc-Antoine Renucci / France 3 Corse ViaStella

Lundi 10 décembre, le chef de l'Etat annonçait la possibilité pour les chefs d'entreprises d'offrir une prime de fin d'année détaxée pour les employeurs et défiscalisée pour les employés. Certains chefs d'entreprises corses sont prêts à se laisser tenter par le mesure. 

Par Margaux Tertre

Lundi 10 novembre, Emmanuel Macron, lors de son discours télévisé, appelait les chefs d'entreprises à verser à une prime de fin d'année à leurs employés pour répondre aux attentes des gilets jaunes concernant le pouvoir d'achat.
En Corse, où le tissu économique est majoritairement formé de petites et moyennes entreprises, certains patrons n'ont pas attendu l'invitation du chef de l'État. 
 

Une prime détaxée et non imposable 


Frédéric Antonini qui emploie une personne à toujours versé cette prime comme un remerciement pour le travail effectué pendant l'année. Pourtant le prothésiste dentaire reste dubitatif face à l'utilité réelle de la mesure : "Est ce que ça aidera son pouvoir d'achat, je ne sais pas. À mon avis, il faudrait plutôt baisser les charges pour augmenter son salaire". 

Cette année cependant, Frédéric Antonini ne paiera pas de taxes sur la prime et son employée n'aura pas d'impôt à payer dessus. 
 
Annonces d'Emmanuel Macron : les chefs d'entreprises corses tentés par les primes détaxées
Intervenants : Frédéric Antonini, chef d'entreprise et prothésiste dentaire - Alfred Fenech, chef d'entreprise d'une biscuiterie - François Esposito, salarié de la biscuiterie Equipe : Simonpoli Pierre, Renucci Marc-Antoine et Bernardini Fabien

Contrairement à l'année dernière, Alfred Fenech  qui emploie 32 personnes dans sa biscuiterie, versera une prime à ses employés. "Cette année, l'entreprise pouvait se permettre un petit geste et l'exonération de charge nous a décidé à le faire". Un cadeau de fin d'année qui coûtera 10 000 € à l'entreprise.  
 

Sur le même sujet

Festival Jazz in Aiacciu : cinq concerts à prévoir au Lazaret

Les + Lus