Après les tempêtes Ciaran et Domingos, les autorités auprès des pêcheurs à Porto

Ce mardi 7 novembre, le préfet de Corse et le président du Conseil Exécutif se sont rendus à Porto auprès des pêcheurs, particulièrement touchés par les tempêtes Ciaran et Domingos. L'occasion d'évoquer la gestion du fleuve.

Dans l’embouchure du Porto, les stigmates de la crue sont encore bien visibles.

Ce mardi matin, le préfet de corse Amaury de Saint-Quentin et le président du conseil exécutif Gilles Simeoni se sont rendus sur place aux côtés du maire Pierre-Paul de Pianelli.

Tous s’accordent sur la nécessité de curer rapidement le port où 10 à 20 m3 de sédiments ont été déposés par la rivière, ce qui freine l’écoulement des eaux.

Auparavant, les alluvions étaient stockées en amont. Le maire de Porto estime que ce n’est pas la bonne solution.

Action globale

À ce stade les services de l’Etat réservent leur réponse. La dernière crue remonte à août 2022.

Face à la récurrence des phénomènes de ce type, c’est une action globale qui est envisagée.

Une des questions qui se posent est de savoir s’il faut élargir cette digue ou la rétrécir. Sur ce point, les avis sont partagés.

Aide aux sinistés

Si en matière de gestion du plan d’eau, l’Etat est seul compétent, l’office de l’environnement va s’y associer pour venir en aide aux pêcheurs sinistrés.

Les corps morts arrachés par le courant seront réinstallés par la commune. Quant à l’entretien en amont de la rivière, cela relève de la responsabilité de l’intercommunalité.

Pour les particuliers sinistrés comme pour les institutions compétentes, c’est un travail de longue haleine qui commence.

Retrouvez le reportage de Dominique Moret et Jean-Philippe Mattei :

durée de la vidéo : 00h02mn57s
Intervenants : Pierre-Paul de Pianelli, maire de Porto ; Amaury de Saint-Quentin, préfet de Corse ; Antoine Fieschi, restaurateur ; Guy Armanet, président de l'Office de l'environnement. ©D. MORET - J.-P. MATTEI / FTV

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité