A Bonifacio, la plaisance de luxe ne connaît pas la crise

Publié le Mis à jour le

Le nombre de yachts dont la taille dépasse les 30 mètres de long a augmenté de 30% ces dernières années à Bonifacio. Un marché qui continue à croître alors que la petite et la moyenne plaisance montre des signes d'essoufflement.

Un bateau de 60 mètres pour 400.000 euros la semaine, un équipage de 20 personnes et une nuitée dans le port de Bonifacio à 3.000 euros. Des super-Yachts comme celui-ci, l'extrême sud de la Corse en voit de plus en plus. D'après les professionnels 1.000 d'entre eux passeraient désormais par les mouillages et ports de Corse.

Les retombées pour la Corse sont énormes : plus de 100 millions d'euros par an. La moitié en frais portuaires et carburants, le reste en dépenses diverses.



durée de la vidéo: 02 min 01
Interviews : Michel Mallaroni, directeur de la capitainerie de Bonifacio; Andrew ADAMS, capitaine; Diana TWEETY, agent maritime; Jean Michel SAULI, agent maritime; Frédéric VERRONS, représentant régional de la fédération des industries nautiques, grande plaisance




Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité