• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bonifacio : les plages de Cala Longa de nouveau accessibles au public

ILLUSTRATION - Falaises de Bonifacio / © Ana Dea - Facebook
ILLUSTRATION - Falaises de Bonifacio / © Ana Dea - Facebook

Les plages de Cala Longa, fermées au public depuis lundi matin pour cause de possible pollution des suites de l'incendie d'une vedette au large de Bonifacio, sont à nouveau accessibles. L'interdiction sanitaire a été levée par la municipalité ce mercredi 28 août.

Par Axelle Bouschon

L'arrêté d'interdiction de baignade pour risques sanitaires, actif depuis lundi dernier sur les trois plages de Cala Longa, a été levée ce matin. 

Depuis dimanche 25 août, des agents de l'office de l'environnement de la Corse et municipaux se sont attelés a dépolluer les plages.

Des pratouilles terrestres ont été organisées lundi et mercredi pour nettoyer le sable des déchets présents.

"Ce sont majoritaiement des bouts de bois brûlés qui ont été ramassés, explique Michel Mallaroni, le directeur du port de Bonifacio. Donc l'impact sur l'environnement reste relativement faible."
 

Dépollution périodique


Les plages de Cala Longa étaient interdites aux baigneurs depuis ce lundi 26 août.

En cause, une possible pollution, qui aurait été provoquée par l'incendie d'un bateau occupé par le rappeur Maître Gims et ses proches, dimanche après-midi. 
 

Au moment où le feu de la vedette s'est déclaré, quelque 3 000 litres de carburant se trouvaient dans les cuves de l'embarcation. 
 

L'objectif n'est pas de minimiser les faits, mais de ne pas se laisser aller non plus au catastrophisme


Le directeur du port l'assure, si cette pollution restait essentielle à traiter au plus vite, elle n'était pas majeure :

"L'objectif n'est pas de minimiser les faits, mais de ne pas se laisser aller non plus au catastrophisme", précise Michel Mallaroni.

L'épave du navire a été enlevée hier. Reste encore les deux moteurs de l'embarcation, coulés au fond de la mer, à "enlever au plus vite".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La chambre régionale des comptes épingle le service d’incendie et de secours de Corse-du-Sud

Les + Lus