Centre d'enfouissement de Viggianello : vers une nouvelle crise des déchets ?

Le centre est bloqué depuis vendredi. / © Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
Le centre est bloqué depuis vendredi. / © Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP

Le comité départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques a donné le 8 novembre un avis favorable au projet de nouveau centre d'enfouissement de déchets à Viggianello, en Corse du Sud. Un projet privé contre lequel la collectivité de Corse s'est fermement prononcée.
 

Par Axelle Bouschon

Fin de non-recevoir pour les camions poubelles qui essaieraient de pénétrer dans le centre de d'enfouissement de Viggianello (Corse-du-Sud) depuis le 9 novembre. 

Les portes du centre restent closes jusqu'à nouvel ordre, même aux engins de l'intercommunalité Sartenais Valinco. Une fermeture décidée par le Syvadec, au lendemain du blocage du site organisé par le collectif Valincu Lindu

"Très honnêtement, nous ne sommes pas surpris, affirme Frédéric Larigi, membre du collectif. On savait très bien que le Syvadec allait jouer cette carte là, de décridibilisation du mouvement."
 

Poursuite du blocage


Une réunion de travail à huit clos s'est tenue, dimanche 10 novembre après-midi, à la mairie de Viggianello.  Objectif : trouver une solution de sortie de crise.

Au total, une soixantaine de personnes y ont participé, parmi lesquelles des habitants, des membres du collectif Valincu Lindu et des représentants de la communauté des communes. 

A l'issu de l'entretien, le collectif a annoncé la poursuite du mouvement de contestation jusqu'au retrait du projet Viggianello 2.

Ce lundi 11 novembre, le site est fermé, pour cause de jour férié. Plusieurs manifestants se sont malgré tout rendus sur place pour témoigner de la poursuite de la mobilisation. Il faudra attendre mardi pour voir si ce maintien du blocage suivra ou non son cours.
 
© Florence Antomarchi / France 3 Corse ViaStella
© Florence Antomarchi / France 3 Corse ViaStella
 

Projet entériné  


Ce contre quoi le collectif Valincu Lindu s'oppose fermement, c'est le projet Viggianello 2. Elaboré en 2018 cette extension de secours au centre actuel d'enfouissement de Viggianello - qui ne sera bientôt plus en capacité de prendre en charge l'ensemble des déchets de la région -,  a été entériné vendredi par par une commission présidée par la préfète Josiane Chevalier. 

Au désespoir de l'intercommunalité du Sartenais Valinco.
 

Le Sartenais Valinco a servi de variable d'ajustement depuis 2015, en accueillant, au gré des crises qui se sont succédées, une grande partie des déchets de la Corse


"Le Sartenais Valinco a servi de variable d'ajustement depuis 2015, en accueillant, au gré des crises qui se sont succédées, une grande partie des déchets de la Corse. Aujourd'hui, la préfète veut reconduire cette situation, insupportable pour la micro région, pour 10 ans supplémentaires" se désole dans un communiqué daté du 11 novembre le collectif Valincu Lindu.

Pour le groupe, l'Etat fait erreur. Il invite également chacun à prendre "ses responsabilités". "Nous prenons les nôtres en bloquant jusqu'à nouvel ordre l'accès au centre de Viggianello aux camions hors communauté de communes Sartenais Valinco Tavaro.".
Centre d'enfouissement de déchets à Viggianello : avis favorable du CODERST
Equipe : Pierrick NANNINI - Anne-Laure LOUCHE


Le projet de centre de tri et de stockage Viaggianello 2 devrait accueillir 58 000 tonnes de déchets par an, pendant dix ans. Le seul autre centre d'enfouissement en fonctionnement de l'île, à Prunelli (Haute-Corse),dispose lui d'une capacité d'enfouissement de 43 000 tonnes par an
 

 

Gestion des déchets impactée


La fermeture du centre d'enfouissement de Viggianello a des conséquences directes dans la gestion des déchets corses :  la communauté d'agglomération du pays ajaccien (Capa), a ainsi acté, samedi 9 novembre matin, la réouverture en urgence du du quai de Saint-Antoine pour assurer le vidage des camions.

Mais, "faute d'exutoire pour traiter les déchets,  la Capa ne peut plus assurer la collecte des ordures ménagères", précise-t-elle dans un communiqué. La production estimée de déchets ménagers sur le territoire est de l'ordre de 100 tonnes par jour. 
 

La Capa invite ainsi les habitants à trier autant que possible leurs ordures : "Emballages, papier, verre, cartons et encombrants valorisables sont collectés et triés. Nous vous demandons de trier au max vos déchets,de garder vos sacs gris d'ordures chez vous et de vous déplacer à la déchetterie pour les encombrants."

Joint par téléphone, le Syvadec précise que pour les déchets de la micro-région seront eux pris en charge par le quai de transfert de Moca Croce.
 
Blocage de Viggianello : quelles conséquences pour les communes ?
Equipe : ORICELLI Antoine


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus