• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : une sortie de crise des déchets enfin à l'horizon ?

Depuis 2015, les acteurs locaux cherchent désespérément des solutions pour faire face à la saturation des centres d'enfouissement de l'île. / © Anne-Marie Leccia / VIASTELLA
Depuis 2015, les acteurs locaux cherchent désespérément des solutions pour faire face à la saturation des centres d'enfouissement de l'île. / © Anne-Marie Leccia / VIASTELLA

Ce lundi 8 avril 2019, les responsables locaux se réunissent une nouvelle fois pour tenter de trouver une solution à la crise des déchets qui se poursuit en Corse. Des propositions autour des futures zones d'enfouissement et de compostage sont attendues. 

Par J.St-S

C'est la cinquième fois qu'ils se retrouvent avec le même objectif : à court terme permettre l'application du plan de la Collectivité de Corse (CdC) pour parvenir à d'établir au plus vite une solution pérenne à la crise des déchets.

Cette réunion de travail se tient ce lundi 8 avril 2019 à Corté en présence des représentants des com’com (y compris celles qui ne sont pas membres du Syvadec), de la préfète de Corse, des présidents de l’exécutif de la CdC, de l’office de l’environnement et du Syvadec.

Définir les futurs lieux d'enfouissement et de compostage


Les attentes sont grandes alors que les com’com doivent présenter des propositions concernant les potentiels futurs lieux où pourront être construits les sites d’enfouissement et les plates-formes de compostages.

A peine les échanges débutés que les élus du territoire du Grand Ajaccio dont la Capa rappellent la possibilité d'avoir un centre d'enfouissement et de placer deux plateformes de compostage sous conditions de l'obtention du financement d'une usine de tri et de valorisation.

Comme rappelé dans Corse Matin, la Capa précise que "les maires qui autoriseraient des centres d'enfouissement sur leur commune souhaitent que les déchets passent d'abord par l'usine afin qu'ils soient stabilisés avant d'arriver sur place"

La collecte des bio-déchets comme point de tension


Si l’exécutif de la Collectivité de Corse et le président de l’office de l’environnement estiment que tout est négociable, les ajustements doivent se faire dans le cadre du plan. Parmi les points de tension, le déploiement de la collecte séparée des différents flux de déchets à la souche à commencer par les bio déchets au porte à porte. Le principe a jusqu'alors toujours été refusé par la Capa.

Après une présentation des enjeux; la réunion se poursuit à huis-clos. Plus d'infos à venir...  
 

Sur le même sujet

Clip Sidaction 2019

Les + Lus

Les + Partagés