• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Coup de couteau sur un supporter à Ajaccio : 6 ans ferme en appel

© C BUFFA / Maxppp
© C BUFFA / Maxppp

Un homme a été condamné mercredi par la cour d'appel de Bastia à six ans de prison pour avoir blessé un supporter de foot d'un coup de couteau au visage, une agression qui avait fait régner une "ambiance de chasse à l'homme" en Corse dénoncée par le parquet. 

Par P.S. avec AFP

En première instance, Fethi Gadgahdi, 29 ans, avait été condamné fin novembre par le tribunal correctionnel d'Ajaccio à sept ans de prison dont un avec sursis. Le procureur de la République avait requis quatre ans de prison dont un avec sursis.

Dans la nuit du 22 au 23 septembre, lors d'une rixe dans le quartier de la gare d'Ajaccio, un homme avait donné un coup de couteau au visage d'un supporteur de 20 ans, membre de l'Orsi Ribelli, l'association de supporters du club ajaccien ACA. Blessée de la lèvre à l'oreille, la victime avait reçu 33
points de suture.

M. Gadgahdi avait déjà été condamné en 2015 à 4 ans de prison dont six mois avec sursis pour l'agression d'un restaurateur. Il devra effectuer ce sursis qui a été révoqué, en raison de la nouvelle condamnation pour "violences volontaires avec arme en récidive". Il est également condamné à une interdiction de posséder une arme pendant cinq ans.

Quelques heures après les faits, Orsi Ribelli avait dénoncé, dans un communiqué, un "acte d'une lâcheté sans nom" et présenté l'agresseur comme étant "d'origine nord-africaine, déjà connu par la justice pour des faits similaires". Plusieurs manifestations avait été organisées pour protester contre l'agression.

Les jours suivants, le procureur d'Ajaccio Eric Bouillard avait déploré une "ambiance de chasse à l'homme" et s'était indigné de messages sur les réseaux sociaux appelant la population à trouver le suspect présumé. L'auteur des faits avait été arrêté quatre jours après l'agression.

Sur le même sujet

Avec « Ma Robe pour armure », Pascal Garbarini aborde la quête d’identité corse qui l’a guidé

Les + Lus