"Il y a des gens en pleurs, des bébés, des gens de 80 ans" : les passagers d'un vol Volotea pour Lille contraints de dormir à l'aéroport d'Ajaccio

Les 153 passagers d'un vol Volotea au départ d'Ajaccio et à destination de Lille ont vu leur vol annulé en dernière minute, ce mardi soir. Faute de solution de transport vers un hôtel pour passer la nuit, une partie a été contrainte de dormir dans le hall de l'aéroport.

C'est une fin de voyage dont ils se seraient volontiers passés. Plusieurs dizaines de personnes ont passé une nuit difficile, recroquevillées sur les sièges ou à même le sol de l'aéroport Campo Dell'Oro, à Ajaccio.

En cause : l'annulation de leur vol, assuré par la compagnie Volotea, à destination de Lille, hier, mardi 12 septembre. Initialement prévu pour décoller à 21h, les 153 passagers sont informés à leur arrivée d'un problème technique sur l'appareil. "Nous avons dû attendre un certain moment avant d'obtenir des informations, raconte Colette Gossart, touriste originaire du Nord de la France et passagère de l'avion. Au début, on nous disait simplement que notre vol allait être retardé. Alors nous avons patienté."

Pas d'avion, pas de bus

Les heures passent, et les voyageurs découvrent que l'avion ne partira finalement pas, et qu'il est repoussé au lendemain. "On nous a proposé de partir dans un hôtel pour la nuit, en nous indiquant que des bus allaient venir nous chercher."

Problème, l'horloge tourne et les autobus promis n'arrivent pas. Les voyageurs se voient alors conseiller de prendre un taxi pour se rendre à l'hôtel, mais à leurs frais. "Mais ils n'étaient soit pas disponibles, soit à des prix conséquents", de l'ordre de 100 à 130 euros au regard de l'heure tardive, soupire Colette Gossart.

Quelques personnes, notamment celles habitant la région ajaccienne ou connaissant des proches sur place, parviennent à trouver une solution pour la nuit. Mais les autres se trouvent contraintes de rester sur place jusqu'au matin. "On nous a donné des matelas et des couvertures, mais on n'a eu aucune boisson, rien du tout."

Un manque d'informations dénoncé

Des passagers d'autant plus énervés qu'ils auraient tenté de contacter la compagnie Volotea pour obtenir des informations sur la suite de leur vol, ou pour des compensations financières, en vain. 

"Hier soir, vers minuit, on nous a proposé un remboursement du billet, et de rechercher un autre billet par nous-même avec une autre compagnie. Mais c'est difficile, les tarifs ne sont plus mêmes, et il y a des gens qui devaient travailler dès ce matin. D'autant plus qu'on nous parlait seulement d'un retard au début, on nous a laissé espérer", s'agace Colette Gossart.

Un manque d'information que reprochent avant tout les passagers, excédés mais surtout "très fatigués". "Il y a des gens qui sont en pleurs, il y a des bébés, des personnes de 80 ans. Un problème, ça peut arriver, on le comprend. Mais on aurait bien aimé savoir ce qui se passe, et ce qui allait se passer."

Un nouveau vol Volotea pour Lille devait partir ce matin à 7h40. Le décollage a finalement été repoussé à 12h35, soit avec plus de 15h de retard sur l'horaire initialement indiqué.

Contactée, la compagnie aérienne n'a pas donné suite à nos sollicitations. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité