L2 : l'ACA l'emporte au Mans, au terme d'un match survolté

Les ajacciens reviennent du Nord avec une belle victoire, quatre buts marqués, une sixième place au championnat, et quelques certitudes, après une rencontre terminée sur un rythme échevelée. 

Hugo Cuypens tout à sa joie après un doublé, face au Mans, en septembre dernier
Hugo Cuypens tout à sa joie après un doublé, face au Mans, en septembre dernier © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Si la trentaine de supporters ajacciens qui avaient fait le déplacement pour soutenir l'ACA au MMArena avait été coincée dans les embouteillages de fin de semaine, sur la A11, elle n'aurait pas eu vraiment de regrets à avoir. 

Tout ce qui importait, c'était de prendre place dans les tribunes du stade du Mans Football Club en début de seconde mi-temps, hier soir. 

La première période avait été d'un ennui assommant. 
Pas la moindre occasion franche à se mettre sous la dent. 
 
Mathieu Coutadeur échappe aux manceaux
Mathieu Coutadeur échappe aux manceaux © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Et puis, Diarra, dès le retour des vestaires, va réveiller tout ça. 
Certes le but n'est pas spectaculaire. Plutôt le fruit d'un cafouillage dans la surface de l'équipe corse. 
Le joueur manceau se retrouve face au but de Leroy, et n'a plus qu'à pousser le ballon dans les filets. (1-0)

Un match par mi-temps...

Mais cette ouverture du score va faire office de coup de fouet pour les hommes d'Olivier Pantaloni. 

Leur jeu se fait plus offensif, plus délié, et à la 57ème minute, Courtet, servi par Coutadeur, lobe magnifiquement le gardien du Mans. (1-1)

Pour Olivier Pantaloni, l'entraîneur des ajacciens, c'est le tournant du match. 
"L'égalisation vient rapidement, et  encore une fois quand on égalise dans des matchs comme ca, face à un adversaire qui doute, on a le sentiment qu'on prend le dessus au niveau mental, et c'est ce qui a été un peu le cas."

5 minutes plus tard, Tramoni, qui vient de pénétrer sur le terrain, donne raison à son coach, et l'avantage aux acéistes, d'une tête rageuse. (1-2)
 
Leroy s'interpose face à Kante
Leroy s'interpose face à Kante © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Les spectateurs sentent que l'on n'en restera pas là. 
C'est un autre match qui a débuté, et les adversaires se rendent coup pour coup. 

A peine le temps de souffler, qu'à la 65ème, Diarra, encore lui, ramène son équipe à la hauteur de l'ACA au tableau d'affichage. (2-2)
Deux minutes plus tard, Cuypers, éntré en jeu un peu plus tôt, redonne l'avantage aux Corses qui trompe Thuram après une très belle passe de Tramoni. (2-3)

Prime à la jeunesse

Les deux jeunes remplaçants brillent, et valident le coaching audacieux d'Olivier Pantaloni. 

5 buts en une vingtaine de minutes. Le Mans-ACA, le genre de rencontre où aller acheter une barquette de frites à la buvette, c'est immanquablement l'assurance de manquer un but...
 
Illustration / L'heure n'est plus vraiment aux effusions de joie dans le camp acéiste. Le coronavirus a considérablement obéré les chances du club, mais ce dernier y croit encore.
Illustration / L'heure n'est plus vraiment aux effusions de joie dans le camp acéiste. Le coronavirus a considérablement obéré les chances du club, mais ce dernier y croit encore. © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Car les manceaux n'ont pas dit leur dernier mot, et sont bien décidés à ne pas laisser échapper le moindre point. mais Kante trouve Leroy sur son chemin, et échoue à remettre les équipes à égalité. 

C'est pourtant l'ACA qui, à la 84ème minute, viendra clore le score de la soirée avec, une nouvelle fois, Cuypers, auteur d'une prestation de haute volée. 
A la 84ème minute, sa lourde frappe va heurter le cadre avant de porter le score à 2-4

Le genre de rencontre qui emballe les supporters, et peut donner quelques assurances aux joueurs...
 
Le Mans ACA
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport ligue 2
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter