OPH de Corse du Sud : Jean Biancucci démissionne de la CAPA

Archives - Le maire de Cuttoli-Corticchiato (Corse du Sud) Jean Biancucci. / © Luccioni / MAXPPP
Archives - Le maire de Cuttoli-Corticchiato (Corse du Sud) Jean Biancucci. / © Luccioni / MAXPPP

C'est l'une des conséquences de la bataille sur le transfert de l'Office Public de l'Habitat (OPH) de Corse du Sud à la Communauté d'Agglomération du pays Ajaccien (CAPA), Jean Biancucci démissionne de la vice-présidence.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Dans un communiqué, le Maire de Cuttoli-Corticchiato a annoncé lundi avoir rendu sa délégation de vice-président de la CAPA, après avoir consulté son conseil municipal.

Jean Biancucci estime que "Laurent Marcangeli (maire d'Ajaccio et président de la CAPA, ndlr), a bafoué et brisé la règle de compromis et de consensus qui régissait la CAPA par ses propos outrageants et son attitude irresponsable".

Lors de la dernière séance du conseil communautaire, le 16 novembre, un vif échange avait opposé autour du transfert de l'OPH de Corse du Sud à la CAPA, Laurent Marcangeli et Jean Biancucci, qui figure aussi sur la liste de la majorité nationaliste sortante pour les élections territoriales de décembre.

Une décision qui passe très mal auprès des élus nationalistes, au premier rang desquels le président du Conseil exécutif, Gilles Simeoni, qui pensait que la gestion de l'OPH de Corse du Sud reviendrait à la future collectivité unique, au 1er janvier 2018.

Ce dernier a décidé avec le soutien des maires de cinq communes de Corse du Sud, d'introduire un recours devant le tribunal administratif.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Territoriales : pas d'alliance à droite pour le second tour

Près de chez vous

Les + Lus