Résultat des Municipales à Ajaccio : Laurent Marcangeli réélu au premier tour

Le coronavirus n'a pas empêché les électrices et les électeurs d'aller glisser leur bulletin dans un bureau de vote. Et c'est le maire sortant, Laurent Marcangeli, qui triomphe dans la cité impériale, avec 53,2% des suffrages. Il est ainsi réélu dès le premier tour.
Laurent Marcangeli, au soir de sa victoire aux Municipales, le 15 mars dernier
Laurent Marcangeli, au soir de sa victoire aux Municipales, le 15 mars dernier © Céline Lerouxel / FTV
Laurent MARCANGELI : 53,2 %
Jean-François CASALTA : 14,1%
Jean-André MINICONI : 13,2%
Etienne BASTELICA : 5,9%
François FILONI : 5,3%
Jean-Marc LANFRANCHI : 4,3%
Michel CICCADA : 2,2%
Patricia CURCIO : 1,8%

Il est à noter qu'il s'agit encore, pour l'heure, d'estimations. Ces résultats peuvent être amenés à changer avec le dépouillement des derniers bulletins dans la soirée.

Sur France Info : Retrouvez le détail des résultats du premier tour des municipales à Bastia
 

C'est sous les applaudissements d'une cinquantaine de supporters - réunis malgré les interdictions de rassemblements de plus de 50 personnes mises en place dans la ville en début de semaine - que Laurent Marcangeli a été accueilli à la mairie d'Ajaccio, ce dimanche, peu avant 21h. L'élu, qui remporte donc un second mandat dans la cité impériale, a rappelé l'importance "d'être responsables dans nos contacts", dans un contexte d'épidémie de coronavirus, et chaudement remercié ses électeurs.

"Je tiens à remercier du fond du coeur mes électeurs, ainsi que ceux et celles qui ont tenu les bureaux de vote et permis le déroulé de l'élection, ce qui n'était pas simple, sourit-il. Je veux également saluer celle et ceux qui étaient candidats."

 

Remporter les élections au premier tour ? S'il ne s'y attendait pas forcément, il admet avoir senti "ces derniers jours que c'était possible". Une victoire qui n'est pour autant à ses yeux pas à attribuer à l'abstention, particulièrement élevée dans la cité impériale : les taux de participation étaient ainsi de 35,7% à 18h, contre 71,28% en 2014. "L'abstention, elle était tout le monde. Aujourd'hui, celui qui a le plus réussi à mobiliser, c'est moi, c'est comme ça", estime le maire.

Seule ombre au tableau : s'il se dit "heureux et fier", il considère l'élection "un peu gâchée" par le contexte actuel. "Je suis dès à présent plongé dans la responsabilité qui m'incombe" a-t-il assuré, précisant que l'ensemble du matériel de précaution - gels, masques ou encore gants chirurgicaux - prévus pour le second tour seront donnés dès demain à l'hôpital d'Ajaccio.

 
© JCC
© JCC
 

Chez les adversaires de Laurent Marcangeli, c'est la déception. 
François Filoni ne cherche pas d'excuses à la défaite :
François Filoni

Jean-Marc Lanfranchi estime que le score réalisé par sa liste, Aiacciu in Cori, au-dessous de 5 %, est honorable :
Jean-Marc Lanfranchi
  Beaucoup d'électrices et d'électeurs sont restés chez eux, pour ce premier tour des municipales au parfum particulier. La faute aux inquiétudes autour du coronavirus, qui avait incité, hier, samedi, nombre d'électeurs et élus à demander le report de ces élections.

À Ajaccio, près de deux électeurs sur trois ne se sont pas déplacés pour voter : les taux de participation de la ville étaient ainsi de 35,7% à 18h, contre 71,28% en 2014.
 
Victoire de Laurent Marcangeli à Ajaccio



► Retrouvez le récit de la journée, et les enjeux du scrutin :
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ac ajaccio football sport élections municipales 2020 politique élections coronavirus/covid-19 santé société