• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Sagone : à la découverte de l’ancienne cathédrale Sant’Appianu

L'ancienne cathédrale Sant'Appianu, du diocèse de Sagone, a été édifiée au 7e siècle sur les vestiges de bâtiment plus ancien est classée aux Monuments historiques. / © Morgan Plouchart / FTVIASTELLA
L'ancienne cathédrale Sant'Appianu, du diocèse de Sagone, a été édifiée au 7e siècle sur les vestiges de bâtiment plus ancien est classée aux Monuments historiques. / © Morgan Plouchart / FTVIASTELLA

L'ancienne cathédrale Sant'Appianu, du diocèse de Sagone, a été édifiée au 7e siècle sur les vestiges de bâtiment plus ancien est classée aux Monuments historiques. L’association « Vieilles maisons françaises » voudrait mieux faire connaître et réhabiliter ce site.

Par France 3 Corse ViaStella

Sagone est élevé au rang de siège épiscopal au VIe siècle. Une cathédrale est construite sur son territoire en 601. Le bâtiment est doté d’un baptistère et de deux autels. 36 évêques en auront la charge jusqu’en 1569

Une période durant laquelle le bâtiment va se transformer. « Il y a un premier bâtiment construit à l’époque paléochrétienne, construit sur une partie d’une villa antique. On a une reconstruction que l’on voit en pierre de taille datant du XIIe siècle de l’époque romane. Et une dernière phase qui est la reconstruction du XVIIIe siècle », explique Marie-Andrée Gardella, archéologue. 

 
Sagone : à la découverte de l’ancienne cathédrale Sant’Appianu
Intervenants - Marie-Andrée Gardella, Archéologue ; François Biancarelli ; Christine Susini, Représentante régionale " Association Vieilles maisons Françaises ". Equipe - Marie Cristiani ; Morgan Plouchart ; Alexandra Sebayhi.

 

« Une illustration extraordinaire de la tendance païenne du christianisme »

Au fil des reconstructions, plusieurs statues menhirs ont été insérées dans les fondations. Simple stratégie de construction ou expression d'un christianisme bien particulier. « En Corse, c’est un christianisme à tendance païenne et le fait qu’il y ait des idoles d’avant dans l’église, je trouve que c’est une illustration extraordinaire de la tendance païenne du christianisme », estime un visiteur. 
​​​​​​​
 


Au-delà de faire connaître ce patrimoine, un exemple parmi tant d'autres sur l'île, il faut aussi le protéger et le valoriser. « Pour mettre en valeur, il faut des fouilles. Et pour des fouilles, il faut de l’argent. C’est le nerf de la guerre. On est là pour faire émerger ce patrimoine et que les politiques et les pouvoirs publics prennent en compte l’intérêt de ce patrimoine », souligne Christine Susini, représentante régionale, association « Vieilles maisons françaises ».

Si la commune de Vico a réussi à monter un vaste programme de rénovation autour du site de Sant'Appianu, cela reste une exception. Jusqu'à présent très peu de moyens ont été engagés par les politiques pour la valorisation du patrimoine archéologique de l'île.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sagone : à la découverte de l’ancienne cathédrale Sant’Appianu

Les + Lus