Jean-André Miniconi élu président de la Chambre de commerce de Corse du Sud

Jean-André Miniconi est le nouveau président de la Chambre de Commerce de Corse du Sud.Il était le seul candidat en lice. C'est le président de la CGPME en Corse. Il succède à Nathalie Carlotti, démissionaire. 

Par Michèle Mignot

Sans surprise, Jean-André Miniconi a été élu président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Corse du Sud. le nouveau président a du pain sur la planche, il doit redresser les finances de l'établissement consulaire. Sur le fond de roulement l'Etat va prendre plus deux million d'euros, c'est dire qu'il va falloir se battre pour maintenir la CCI et ses emplois.

Le reportage de Pierre Simonpoli et Mickael Martin :
Election
Intervenants : Jean-André Miniconi  Président de la C.C.I. de Corse-du-Sud // Antoine Mondoloni  Président de la C.C.I. de Corse // Paul Leonetti Président Commission des finances C.C.I. de Corse-du-Sud

Le nouveau président doit élaborer un nouveau document, un nouveau Budget prévisionnel à présenter au préfet. La chambre doit éviter à tout prix la mise sous tutelle renforcée dont a parlé le préfet Christophe Mirmand lors de la dernière assemblée générale qui s'est tenue à la fin du mois de janvier, la précédente présidente, Nathalie Carlotti,  étant alors déjà démissionnaire.

Interrogé ce vendredi matin dès son élection par Pierre Simonpoli, Jean-André Miniconi exclut d'emblée la possibilité d'une mise sous tutelle :
Jean-André Miniconi

Nathalie Carlotti avait  présenté sa démission devant les élus de la CCI le 27 janvier dernier. Nathalie Carlotti avait souhaité quitter son poste de présidente de la chambre de commerce. Elle expliquait alors que mener de front sa vie familiale, professionnelle et consulaire était devenu trop difficile.

Elue à la présidence de la chambre de commerce, il y a deux ans, après l'assassinat  du président Jacques Nacer, la tâche n'était pas facile.

Sur le même sujet

Les + Lus