Olmeto : les secrets d'un village vieux de 6.000 ans

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Un chantier de fouilles archéologiques près d'Olmeto, à Monte Barbatu, tente de mettre au jour un village lors d'une deuxième campagne de fouilles. Les scientifiques étudient les évolutions de plusieurs périodes historiques allant de 4.000 ans avant notre ère jusqu'au Moyen Âge.

Par France 3 Corse ViaStella

Un éperon rocheux surplombant le golfe du Valinco. Au Monti Barbatu, commune d'Olmeto, des étudiants en archéologie tentent de mettre à jour ce qui fut un village il y a environ 6.000 ans.

Des restes de fortifications renseignent les archéologues sur l'âge du bronze, mais des ruines d'une église médiévale indiquent aussi que la présence humaine s'est étalée sur plusieurs millénaires. Les hommes des époques successives ont réemployés les matériaux présents sur place, ce qui complique la tâche des chercheurs. Avant d'arriver à une couche homogène, il faut creuser.

"Des couches du néolithique ont été prises à l'époque médiévale pour refaire des niveaux. Ils ne sont pas très intéressants à étudier parce que comme tout est mélangé, nous n'avons pas de bonnes infos sur la chronologie des objets et des couches. On essaie donc d'aller vite pour avoir des niveaux bien en place et bien délimités au niveau des chronologies", explique Arthur Leck, doctorant en archéologie.

Olmeto : les secrets d'un village vieux de 6.000 ans
Intervenants : Kevin Pech-Quilichini; Arthur Leck, doctorant en archéologie; Anna Palmade, passionnée d'archéologie - France 3 Corse ViaStella - Dominique Moret, Franck Rombaldi

Plusieurs objets ont été mis à jour comme un morceau d'obsidienne qui provient très probablement de Sardaigne. Mais les chercheurs nourrissent l'espoir de faire des découvertes plus importantes. "Il y a eu plusieurs villages superposées au fur et à mesure au niveau des millénaires", indique Kevin Pech-Quilichini.

Le site pourrait délivrer des informations sur l'habitat mais aussi peut-être, sur le culte des morts. C'est du moins ce que laisse supposer une certaine disposition des pierres en contrebas.

Le chantier est ouvert jusqu'au 30 juin. C'est la deuxième fois qu'une fouille est menée au Monti Barbatu. Si des éléments suffisamment intéressants y sont découverts, une troisième campagne pourrait être financée.

Sur le même sujet

de casalta/corse matin

Près de chez vous

Les + Lus