• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rallye Mare è Machja 2018 : Paul-Antoine Santoni en maître

© Stéphane Lapera / FTVIASTELLA
© Stéphane Lapera / FTVIASTELLA

La quatrième édition du rallye Mare è Machja s'est achevée ce dimanche à Porticcio. L'Ajaccien Paul-Antoine Santoni, leader depuis les premiers kilomètres, s'impose au volant de sa Skoda Fabia. Il devance Ludovic Pomponi sur Peugeot 208. Jean-Antoine Fiori décroche la troisième place.

Par France 3 Corse ViaStella

La victoire est l'objectif avoué de Paul-Antoine Santoni dans un rallye Mare è Machja qu'il n'a jamais remporté. Dès la première journée, samedi, l'Ajaccien va se montrer le plus rapide en repoussant ses adversaires à plus d'une minute. Il signe les trois meilleurs temps d'une course qu'il maîtrise depuis le début.

Derrière lui, ils sont plusieurs à se mêler à la lutte pour le podium. Parmi eux, on retrouve Frédéric Lefevre et sa Mitsubishi Evolution 9. L'expérimenté Jean-Jo Galeani est aussi dans le coup.

Mais les deux belles surprises viennent d'Anghnulu Gambarelli sur Peugeot 208 R2. Et de Ludovic Pomponi lui aussi sur Peugeot 208. Une vraie bataille s'annonce pour décrocher les places d'honneur.

 
Rallye Mare è Machja 2018 : Paul-Antoine Santoni en maître
Intervenants - Paul-Antoine Santoni, Leader du rallye Mare è Machja ; Ludovic Pomponi, 2ème du rallye Mare è Machja ; Jean-Antoine Fiori, 3ème du rallye Mare è Machja ; Paul-Antoine Santoni Vainqueur du rallye Mare è Machja. Equipe - Jean-Pierre Leca ; Stéphane Lapera ; Jean-Jérôme Delsol.
 

52 équipages en lice


Ce dimanche, ils sont encore 52 équipages en lice pour la dernière épreuve chronométrée. Le départ est donné depuis le mythique col de Bellevale. 38 kilomètres sont à effectuer avant de pouvoir rejoindre l'arrivée à Porticcio.

La fin d'épreuve va être palpitante à tous les niveaux. La deuxième position revient finalement à Pomponi qui profite du retrait de Galeani. 

Et la très belle opération est pour Jean-Antoine Fiori. Il emmène sa petite Citroen C2 R2 à la troisième marche du podium.

Impérial de bout en bout et jamais inquiété, Santoni s'impose pour la première fois de sa carrière sur le Rallye Mare è Machja.



 

Sur le même sujet

ITW - Eugénie Bogdanova, Réceptionniste saisonnière

Les + Lus