Sartène : disparition d’Arnaud Girard, un homme mis en examen pour homicide

Publié le Mis à jour le
Écrit par GB / France 3 Corse ViaStella

Un homme placé en garde à vue à la gendarmerie de Sartène (Corse du Sud) a reconnu avoir tué Arnaud Girard, a-t-on appris mercredi de source proche de l'enquête. La victime âgée de 35 ans, n'avait plus donné signe de vie depuis le 8 octobre.

Michel Casalas, 53 ans, a été mis en examen pour meurtre mercredi soir, a-t-on appris auprès du parquet d'Ajaccio, qui a demandé son placement en détention provisoire. 



L'individu avait été interpellé mardi à Sartène dans le cadre d'une information judiciaire pour homicide ouverte suite à la disparition d'Arnaud Girard. L'homme placé en garde à vue mardi à la gendarmerie est passé aux aveux.



La victime aurait été tuée au domicile du suspect suite à un différend. Michel Casalas a indiqué aux enquêteurs où il s'était débarrassé du corps. Sur ses indications, les gendarmes ont découvert un corps sans vie, sur la route de Figari. Des vérifications doivent formellement établir qu'il s'agit bien d'Arnaud Girard. 



Cette affaire d'homicide pourrait être en lien avec un trafic de stupéfiants. Les deux hommes se connaissaient et avaient un contentieux.



Originaire de Propriano, Arnaud Girard était domicilié à Sartène depuis sept ans. L'homme était porté disparu depuis le 8 octobre. Il avait été aperçu pour la dernière fois sur la route de Mola, sur les hauteurs de la commune, où un ami l'avait déposé. D'importantes recherches avaient été menées par ses proches dans la région, sans succès.  

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité