• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Sécheresse en Corse du Sud : le détail des mesures de restriction d'eau

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Les membres du comité du suivi de la sécheresse ont approuvé le 6 juin "la mise en place de restrictions provisoires des usages de l’eau non essentiels", a indiqué la préfecture de Corse du Sud. Retrouvez ici les mesures décidées.

Par France 3 Corse ViaStella

Ces restrictions d’usage sont valables quelle que soit l’origine de l’eau, publique ou privée, depuis un prélèvement de surface ou en nappe d’accompagnement, un forage, un pompage ou un captage… Ces dispositions sont valables jusqu’au 1er octobre 2017. 

Sont interdits à toute heure :

  • le lavage des véhicules hors des stations professionnelles équipées d’économiseurs d’eau (système de recyclage de l’eau de lavage, système à haute pression), hormis ceux soumis à impératifs techniques pour des travaux de carrosserie ;
  • le lavage des véhicules professionnels, hormis ceux soumis à impératifs sanitaires ou techniques 2 (bétonnière…) et sous réserve qu’ils le soient dans une aire prévue à cet effet ;
  • la vidange et le remplissage des piscines privées (hors exploitation professionnelle) et bassins d’agrément ;
  • le lavage des bateaux sauf suite à des travaux sur coque ou à l’entretien du moteur, hors bateaux professionnels soumis à impératifs sanitaires ou techniques ;
  • l’arrosage par aspersion des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément ;
  • le lavage ou l’arrosage des voies de circulation privées et des terrasses privées, y compris par brumisateur ;
  • l’arrosage ou l’irrigation de terrains non cultivés.

Sont interdits entre 9 h et 19 h :

  • l’arrosage par dispositif de type « goutte à goutte » des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément ;
  • l’arrosage des jardins potagers ;
  • l’arrosage des terrains de sport, terrains de golfs, pépinières et jardins publics, sous réserve de tenir à jour un registre des consommations quotidiennes à disposition des services en charge de la bonne application des arrêtés préfectoraux ;
  • le lavage des espaces et voies de circulation publics ;

Sont interdits entre 10h et 18h :
  • l’arrosage et l’irrigation des terrains cultivés.

Sont soumis à régime dérogatoire sur demande adressée à la préfecture :
  • la vidange des piscines publiques ;
  • le remplissage des bassins de stockage.


Sont interdits entre 9 h et 19 h :
  • les prélèvements d’eau dans les cours d’eau en surface ou en nappe d’accompagnement, publics ou privés à des fins non prioritaires 

Tout contrevenant à ces mesures encourt une peine d’amende prévue par les contraventions de 5ème classe, d’un montant maximum de 1500 €, et 3000 € en cas de récidive.

La Corse connait un épisode de sécheresse sévère. Le déficit hydrique est de l’ordre de 60%, jusqu’à 70% dans l’Extrême sud ainsi qu'en Balagne.

Lundi, c'est la préfecture de Haute-Corse qui devrait à son tour prendre des mesures de restrictions de l'usage de l'eau. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Porto : dans la famille Denizart, on travaille le corail de génération en génération

Les + Lus