• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

[Vidéo] Boxe anglaise : le gala du Boxing Club Ajaccien

18/11/17 - La victoire de Dimitri Gourier face à Anthony Brard en -79 kg, au gala du Boxing Club Ajaccien / © Boxing Club Ajaccien
18/11/17 - La victoire de Dimitri Gourier face à Anthony Brard en -79 kg, au gala du Boxing Club Ajaccien / © Boxing Club Ajaccien

Samedi soir au gymnase Pascal Rossini se tenait le traditionnel gala du Boxing Club Ajaccien. 12 combats de boxe anglaise, dont deux combats professionnels avec deux Corses. Une soirée qui a ravi les près de 800 spectateurs présents.

Par France 3 Corse ViaStella

Ce rendez-vous, Dimitri Gourier l'attend depuis plusieurs saisons. Après une bonne carrière chez les amateurs, il tente sa chance chez les professionnels. Son premier combat au programme du gala de son club, le Boxing Club Ajaccien.

Un rêve mais aussi beaucoup de pression. Et le premier round le confirme. Dimitri a dû perdre du poids pour s'aligner en moins de 79 kg. Mais face à lui, le Rochelais Anthony Brard a malgré tout l'avantage de la taille et surtout de l'allonge, un paramètre clé en boxe.

Secoué par son entraîneur, Dimitri Gourier se rapproche de son adversaire, se positionne à l'intérieur. Ainsi l'allonge de celui-ci est cassée, gommée. Et dans le combat au près, Gourier a clairement l'avantage, il fait valoir sa puissance, varie en haut, en bas et finit par ébranler Brard.

Touché, compté, au bord du Ko et finalement sauvé par un jet de l'éponge de son entraîneur. Gourier a convaincu pour sa première sortie chez les pros.

Boxe anglaise : le gala du Boxing Club Ajaccien

L'autre affiche, c'est le combat de Joseph-Antoine Legato en moins de 75 kg. Le sociétaire du Ring Bastiais short noir a davantage de vécu. Mais son adversaire prévu a déclaré forfait 48h avant la rencontre.

Réactifs, les organisateurs sont parvenus à lui trouver un remplaçant au pied levé. Un boxeur Lituanien qui semble refuser le combat.

Andreï Ramika se baisse plus q uepermis par les règlements, s'échappe, pire, fuit. Comme dans tous les sports il faut être deux pour proposer un vrai spectacle. Le Lituanien finira par être disqualifié, sous les sifflets.

Legato n'aura pas appris grand-chose mais il aura eu le mérite de garder son calme. Quatrième victoire pour lui tout de même en 4 combats chez les professionnels.

Rendez-vous encore lundi 20 novembre à 20h35 sur ViaStella pour une page spéciale consacrée au gala du Boxing Club Ajaccien, avec des images de tous les autres combats.

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus