Vishy Anand, multiple champion du monde d'échecs, de passage en Corse

Vishy Anand, plusieurs fois champion du monde d'échecs, va participer au 13ème Open International de Quenza ce week-end. La présence du joueur indien pourrait avoir un effet dopant sur les 50.000 pratiquants formés en Corse.

C'est le grand maître international d'échecs, mais c'est en simple observateur, ce jeudi 4 juillet, que Vishy Anand, se rend à l'open international de Marina Viva à Porticcio. Il vient assister à la performance du Bastiais, Marc'Andria Maurizzi, sacré champion du monde juniors d'échecs en octobre dernier.

La présence du champion indien, lors d'un événement comme celui-ci, ne passe jamais inaperçu. "Nous avons la chance de recevoir Vishy Anand, quintuple champion du monde, un joueur très connu dans le monde échiquéen. C'est une chance pour les amateurs d'échecs", se réjouit Akkha Vilaisarn, Président de la Ligue Corse des Echecs.

Pour ceux qui aiment le tennis, c'est comme si Rafael Nadal ou Djokovic venait pour jouer le même tournoi qu'eux. C'est extraordinaire !

Akkha Vilaisarn, Président de la Ligue Corse des Echecs

Tournoi à Quenza

Ce séjour sur l'île, en bord de mer, à l'occasion du tournoi international de Porticcio, n'est qu'un moment de détente pour le joueur indien. Le champion du monde d'échecs est attendu ce week-end pour disputer la compétition de Quenza. 

Cette passion pour les échecs, Vishy Anand l'a découverte il y a 24 ans. "L'Inde est un grand pays, il est difficile de généraliser la pratique des échecs, c'est vraiment populaire dans le Sud, mais on essaye de développer ce sport au niveau national. Ce qui se passe en Corse, c'est impressionnant car ils sont très actifs et apprennent très tôt à jouer dans les écoles", constate le champion.

"Les gens connaissent les règles, même s'ils ne pratiquent pas. C'est important car il a été maintes fois prouvé que si les jeunes jouent une à deux fois par semaine, ils sont aussi doués pour les études", relate Vishy Anand. 

Des parties de 4h 

Réputé pour sa vitesse de réflexion, Vishy Anand est surnommé le "Lucky Luke" des échecs, car il dégaine plus vite que son ombre. "Le tournoi de Porticcio est une cadence que l'on appelle sérieuse. Les parties sont longues, on réfléchit beaucoup, on fait des plans stratégiques à long terme. La partie peut durer 4 heures", explique le Président de la Ligue Corse des Echecs.

Si à Porticcio, les joueurs prennent le temps pour réfléchir à des stratégies, à Quenza, c'est tout le contraire. Les parties sont courtes et rapides. "À Quenza, les joueurs n'ont que 5 minutes. C'est le côté sportif des échecs où les coups vont fuser, la pendule va tourner donc il faut prendre des décisions très vite ! Il ne faut pas s'affoler, ce sera un magnifique spectacle également ", confie, avec impatience, Akkha Vilaisarn.

La présence sur l'île de ce sportif de haut niveau est un coup de projecteur sur l'efficacité de la stratégie de la Ligue corse. Cette dernière espère que la présence du héros indien apporte une dimension supplémentaire à l'Open de Quenza. 

Le reportage de Sylvie Wolinsky et Mathias Landry

durée de la vidéo : 00h02mn23s
Portrait du champion d'échecs, Vishy Anand. ©France TV

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité