• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Vol et bagarre dans un commerce ajaccien : le procès renvoyé

Vol et bagarre dans un commerce ajaccien : le procès renvoyé
Me Anna-Maria Sollacaro, avocate de la partie civile; Pierre-Antoine Guglielmi, commerçant; Eric Bouillard, procureur de la République d'Ajaccio; Me Philippe Gatti, avocat de la défense - France 3 Corse ViaStella - Marie-Françoise Stefani, Franck Rombaldi

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dans le calme, mardi, devant le tribunal d'Ajaccio, en soutien à deux commerçants, volés et agressés samedi dans leur magasin d'articles de sport. Le procès du principal agresseur présumé a été renvoyé à la demande de la défense. 

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP


Le principal agresseur présumé, un homme de 26 ans, devait être jugé en comparution immédiate, mais le tribunal correctionnel a accepté une demande de renvoi déposée par sa défense.

Samedi, deux mineurs étaient venus voler plusieurs centaines d'euros de marchandise dans deux magasins de sport voisins. Ils avaient été interceptés par le gérant, mais ce dernier avait été pris à partie par d’autres individus venus pour délivrer les jeunes voleurs.

Au cours de la bagarre, Pierre-Antoine Guglielmi et sa compagne Delphine Tucci, tous deux âgés de 33 ans, avaient été blessés. 

06/12/16 - Les commerçants ajacciens agressés ont appelé au calme à la sortie du tribunal. / © P.SIMONPOLI / FTVIASTELLA
06/12/16 - Les commerçants ajacciens agressés ont appelé au calme à la sortie du tribunal. / © P.SIMONPOLI / FTVIASTELLA

Applaudis par la foule à leur sortie du tribunal, les victimes, aux visages tuméfiés, ont appelé au calme. Mme Tucci a eu le nez cassé à coups de poing et M. Guglielmi a été atteint à la face et aux vertèbres cervicales. Ils se sont vu prescrire 21 jours d'interruption de travail.

"La police et la justice agissent et c'est bien ce tribunal qui va juger et pas la rue", a déclaré le procureur Eric Bouillard lors de l'audience, saluant le calme du rassemblement. Il a obtenu le maintien en détention provisoire du principal prévenu, déjà condamné à plusieurs reprises notamment pour violences, afin qu'il ne puisse pas rencontrer d'autres protagonistes et pour assurer la sécurité des victimes.

Le tribunal a suivi la défense et le ministère public dans leurs demandes et le procès a été renvoyé au 3 janvier. Les deux mineurs, auteurs présumés des vols de vêtements et d'articles de sport, doivent comparaître pour leur part devant le tribunal pour mineurs.

Vol et bagarre dans un commerce ajaccien : le procès renvoyé
Me Philippe Gazzi à la sortie du Tribunal - France 3 Corse ViaStella


Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus