Corse : la chanson "Sintineddi" au service des Libanais

Le célèbre titre de Canta u populu corsu a été repris par la Libanaise Pascale Ojeil et Jean-Charles Papi, respectivement marraine et parrain de l'association Le Cèdre Corse qui soutient l'éducation au Liban.

"Pour passer à un "Altru mondu" sereinement, il nous faut des "Sintineddi" !" 

De la chanson des frères Vincenti à celle de Canta u populu corsu, il y a toujours la même volonté pour l’association Le Cèdre Corse : aider au Liban les familles en difficulté à payer la scolarité de leurs enfants dans ce pays frappé en août 2020 par une gigantesque explosion sur le port de Beyrouth.

C’est d’ailleurs à la suite de cette tragédie que l’association avait été créée en Corse par le Père Louis El Rahi, en avril dernier. Auparavant, la Libanaise Pascale Ojeil avait déjà repris "À l'altru mondu" des frères Vincenti en hommage aux victimes.

Également marraine de l’association, elle s’associe cette fois à Jean-Charles Papi (le parrain) pour cette nouvelle interprétation de "Sintineddi". Écrite par Ceccè Lanfranchi et Natale Luciani, la version originale était sortie en 1995 sur l’album éponyme de Canta u populu Corsu. Membre du groupe à l’époque, Jean-Charles Papi chantait notamment deux des quatre couplets. 

"Un hommage de la Corse à un Liban meurtri"

Enregistrée entre le Liban, la République Tchèque et les studios Ricordu à Bastelicaccia, cette nouvelle version de "Sintineddi" a été publiée ce vendredi 10 septembre sur la chaîne You Tube de Pascale Ojeil.

"Sintineddi sonne comme un hommage de la Corse à un Liban meurtri par toutes les crises qu’il traverse, indique l’association Le Cèdre Corse. C'est une manière de faire connaitre en Corse la réalité de ce que vivent les Libanais et de leur porter secours en ces moments difficiles."

 

Pour accéder à la page Facebook de l'association, suivre ce lien.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture