Corse - Une prime pour favoriser l’achat de vélos électriques

Une prime pour favoriser l’achat de vélos électriques
Fabienne Giovannini, Présidente de l'Agence d'Aménagement Durable, de Planification et d'Urbanisme de la Corse - France 3 Corse ViaStella

Dans le cadre de la Semaine Européenne de la mobilité, la Collectivité territoriale de Corse (CTC) a lancé samedi 17 septembre un dispositif d'aide à l'achat des vélos à assistance électrique (VAE).

Par France 3 Corse ViaStella

Alors que les deux tiers des déplacements urbains font  moins de 3 km, la CTC souhaite favoriser l’usage du vélo comme un mode de déplacement à part entière, pour se substituer progressivement à la voiture ou à la moto.

500€ d’aide

Le prix d’achat d’un vélo électrique est le principal frein à son développement, selon la CTC. Il faut compter de 700€ à plus de 2500€ selon les modèles.

Le dispositif proposé par la CTC repose sur un partenariat entre les distributeurs de vélos adhérents et l’AAUC, l’agence d'aménagement durable, de planification et d'urbanisme de la Corse.

Pour le particulier qui désire s’équiper d’un VAE, l’opération est totalement transparente. Les 500€ sont déduits à l’achat par le vendeur qui se charge ensuite des démarches administratives pour récupérer le montant de la prime.

17/09/16 - Une station de recharge pour vélos électriques installée sur la place Saint-Nicolas à Bastia (Haute-Corse) / © Sébastien TIERI / FTVIASTELLA
17/09/16 - Une station de recharge pour vélos électriques installée sur la place Saint-Nicolas à Bastia (Haute-Corse) / © Sébastien TIERI / FTVIASTELLA

Objectif 300 vélos

Pour 2016 – il va falloir faire vite – l’objectif de la CTC est d’équiper 300 particuliers. Selon la Collectivité territoriale de Corse, si ces bénéficiaires utilisent leur VAE pour un trajet domicile-travail de 6 km/h (80% du temps), ce serait une économie de 130€ par an et par personne.

L'accent est également mis sur le geste environnemental avec une économie de 25.000 litres de carburant par an et une réduction de 80.000 tonnes équivalent C02 de gaz à effet de serre, si cet objectif est atteint. 

Reste à convaincre les Corses, très attachés à leur voiture. En 2015, 26.322 véhicules neufs et d’occasion ont été immatriculés, soit 860 de plus qu’en 2014, selon les chiffres du Ministère des transports.

Sur le même sujet

Les + Lus