Covid-19 en Corse : 60 personnes hospitalisées, dont 11 en réanimation

Publié le
Écrit par Axelle Bouschon .

Dans son bilan quotidien de l'épidémie de Covid-19 en Corse, l'ARS annonce que 60 personnes sont hospitalisées dans l'île, dont 11 se trouvent en service de réanimation. Aucun décès n'est à déplorer ces dernières 24 heures, mais le nombre de personnes placées en réanimation a augmenté.

Le bilan quotidien de l'ARS de Corse est tombé. Selon les derniers chiffres publiés ce vendredi 12 février, 60 patients sont toujours hospitalisés dans les deux hôpitaux publics, dont 11 se trouvent en réanimation et soins intensifs.

On dénombre 10 personnes hospitalisées en Corse-du-Sud (dont 1 en réanimation) et 50 en Haute-Corse (10 en réanimation).

Aucun décès ces dernières 24 heures

Aucun décès n'est à déplorer ces dernières 24 heures. En tout, 159 personnes sont décédées du Covid-19 en Corse depuis le début de la pandémie. 135 décès ont été recensés dans les deux hôpitaux publics de Corse (81 en Corse-du-Sud et 54 en Haute-Corse). Auxquels s'ajoutent 24 décès enregistrés en Ehpad.

Le taux de positivité – c'est-à-dire le pourcentage des patients positifs sur l'ensemble des personnes testées – sur les sept derniers jours glissants est de 2.4 %. Enfin, 64 personnes ont été testées positives à la Covid-19 ces dernières 24 heures, alors qu'un système de surveillance renforcée a été mis en place afin de détecter la présence du variant anglais en Corse, après que 20 personnes ont été testées positives au variant britannique lundi dernier.

Un nombre de personnes atteintes du virus peu ou prou similaire à celui recensé la veille : hier, jeudi 11 février, 65 personnes avaient été testées positives au Covid-19.

14.813 premières doses de vaccin injectées en Corse

On compte 14.813 personnes vaccinées sur l'île au 10 février, selon les chiffres de l'ARS. Parmi celles-ci, 3.082 personnes ont reçu une seconde dose, comme recommandé pour les formules Pfizer BioNTech et Moderna.

Depuis le 18 janvier, les vaccins sont accessibles aux personnels soignants de plus de 50 ans, aux résidents d'établissements médico-sociaux ou unités de soins, à toutes les personnes de plus de 75 ans et aux personnes souffrant de pathologies susceptibles de donner lieu à des formes graves de la maladie. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité