Covid19 en Corse : les contrôles renforcés dans les ports et aéroports à partir du 1er janvier

Depuis le 19 décembre, chaque voyageur voulant se rendre en Corse doit présenter un test négatif au Covid19. Si les résultats sont satisfaisants pour la préfecture, les services de l'Etat annoncent que les contrôles seront renforcés dès le 1er janvier. 

À partir du 1er janvier, les contrôles des tests négatifs au Covid19 vont être renforcés dans les ports et aéroports de Corse.
À partir du 1er janvier, les contrôles des tests négatifs au Covid19 vont être renforcés dans les ports et aéroports de Corse. © Flora Battesti / FTV

Ne pas relâcher la vigilance. Depuis le début de vacances de Noël, 46.000 personnes ont été contrôlées dans l'ensemble des ports et des aéroports de l'île. En tout, 290 appareils, avions comme bateaux, ont été complètement vérifiés. 

"C'est un chiffre énorme par rapport au trafic attendu. C'est une très bonne surprise pour nous, quasiment tout le monde a fait le test avant de partir et était en mesure de le prouver à leur arrivée en Corse. Cela montre, qu'en général, les gens respectent la règle du jeu et ne prennent pas le risque de venir sans avoir fait ce qu'on leur demande", se félicite Pascal Lelarge, préfet de Corse. 

En tout, entre 1 et 2 % des voyageurs n'ont pas respecté la consigne, l'équivalent de 500 personnes sur les 46.000 passagers. 

"Ne pas voir ces bons chiffres déraper"

Afin de ne "pas voir ces bons chiffres déraper", les services de l'Etat annoncent que des contrôles systématiques seront mis en place à chaque arrivée de bateau ou d'avion à partir du 1er janvier prochain. 

"Nous souhaitons rappeler aux personnes qui vont revenir en Corse, notamment après le réveillon, qu'il est nécessaire et impératif que ces personnes fassent un test avant d'embarquer", reprend Pascal Lelarge. 

Car pour la préfecture comme pour l'agence régionale de Santé (ARS) de Corse, les mesures imposant la présentation d'un test négatif à l'arrivée sur l'île ont permis de "contenir l'épidémie." "Le taux d'incidence en Corse reste en dessous du seuil d'alerte, même s'il a légèrement augmenté ces 10 derniers jours. Actuellement, nous sommes à 42 alors que le seuil d'alerte est fixé à 50", précise Philippe Mortel, directeur de la délégation départementale de la Corse-du-Sud à l'ARS. 

Pour rappel, selon le dernier bilan de l'ARS publié mardi, 16 personnes atteintes du Covid19 sont actuellement hospitalisées dans les hôpitaux de l'île dont une en réanimation. 

Depuis le 19 décembre, l’arrivée des voyageurs est conditionnée par un test négatif au Covid19. Si certains arrivent sur place sans avoir pratiqué de test, un dispositif est mis en place pour leur permettre de le réaliser sur place. Néanmoins, le contrevenant se voit infliger une amende de 135 euros. 

Ce dispositif doit être maintenu jusqu'au 8 janvier. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société transports aériens économie transports transports maritimes