Covid19 en Corse : tests obligatoires pour se rendre dans l'île durant les vacances de Noël 

Ce samedi, le préfet de Corse et la directrice de l'agence régionale de santé ont présenté de nouvelles mesures sanitaires afin de limiter la propagation du coronavirus dans l'île durant les vacances de Noël. Les tests deviennent obligatoires à l'arrivée dans l'île. 

Ce samedi, le préfet de Corse et la directrice de l'agence régionale de santé ont présenté de nouvelles mesures sanitaires afin de limiter la propagation du coronavirus dans l'île durant les vacances de Noël.
Ce samedi, le préfet de Corse et la directrice de l'agence régionale de santé ont présenté de nouvelles mesures sanitaires afin de limiter la propagation du coronavirus dans l'île durant les vacances de Noël. © FTV

À compter du samedi 19 décembre, les tests deviennent obligatoires pour se rendre en Corse. 

Cette mesure s'applique pour les transports aériens et maritimes et devra être réalisée au moins 72 heures avant l'embarquement.

À l'aller, tous les passagers devront être munis d'une attestation sur l'honneur assurant la réalisation de ce test - PCR ou antigénique. Au retour, ils devront être en possession "des justificatifs de la réalisation d'un test avant la date de départ", précise Pascal Lelarge, préfet de Corse.

A partir par Guillaume Ptak

Contrôles

Ces mesures ne s'appliquent pas pour les enfants de moins de 11 ans et seront maintenues jusqu'au 8 janvier. "Afin de prendre en compte le temps d'incubation", reprend Pascal Lelarge. Selon les estimations, entre 40.000 et 45.000 voyageurs par semaine sont attendus en Corse sur la période. 

Dans le même temps, le préfet de Corse a indiqué que des contrôles aléatoires seront mis en place, en précisant que leur organisation "est encore en discussion." Tout contrevenant risque une amende de 135 euros. 

Depuis le 8 décembre, seuls les passagers maritimes en provenance ou à destination de l'Italie doivent présenter une attestation sur l’honneur d’un test de dépistage virologique négatif au Covid19 datant de moins de 72 heures, à l'embarquement.

Baisse du taux d'incidence

Ces nouvelles mesures visent à maintenir un faible taux d'incidence dans l'île. "Entre le 30 novembre et le 6 décembre, il était de 32 pour 100.000 habitants, précise Marie-Hélène Lecenne, directrice de l'agence régionale de santé. Et l'écart est important avec le continent, par exemple, ce taux est de 167 pour 100.000 habitants à Lyon ou encore de 183 à Nice."

Le test obligatoire ne vaut pas "passeport d’immunité", alerte-t-elle, et appelle au maintien des gestes barrières notamment durant les regroupements familiaux, "pour préserver les personnes les plus fragiles."

Une attention toute particulière est portée aux personnes âgées, au nombre de 70.000 dans l'île. 

En Corse, selon le dernier bilan publié vendredi, la Corse comptabilise 138 décès liés au Coronavirus depuis le début de l'épidémie. 30 personnes sont toujours hospitalisées dont 6 en réanimation.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société noël