Covid19 : en Corse la natalité en légère augmentation suite aux confinements

Publié le Mis à jour le
Écrit par Audrey Altimare .

Trois confinements se sont succédé entre 2020 et 2022 suite à la pandémie de Covid19. En Corse, ces dispositifs ont notamment eu pour effet de faire de 2021 l’année où la natalité insulaire a atteint son plus haut niveau depuis 2019.

2.730. C’est le nombre de bébés nés en Corse en 2021. Un chiffre en augmentation de 1.5 % par rapport à 2020 selon une étude de l’Insee publiée le 25 octobre dernier.

« À l’été 2021, la natalité insulaire atteint son plus haut niveau depuis 2019 et ce dynamisme se poursuit jusqu’à la fin de l’année. […] Cette légère remontée interrompt six années consécutives de baisses au cours desquelles le volume passe de 3.000 naissances en 2014 à 2.700 en 2020. La région suit ainsi la tendance nationale (+1.0 %) », commente l’Insee.

L’impact de trois confinements

Dans le détail, au printemps 2020, en Corse comme au niveau national, la pandémie de Covid19 a conduit des couples à reporter leurs projets parentaux. « Ainsi neuf mois après, les naissances sont moins nombreuses. En Corse, elles baissent de 13 % en moyenne journalière en janvier 2021 et de 3 % en février. Dans le même temps, elles reculent respectivement de 13 % et 5 % au niveau national. » Toutefois, en avril, la natalité rebondit plus fortement en région (+19 %) qu’en France (+5 %), rebond lié aux conceptions pendant le 1er été post-confinement.

Contrairement au 1er confinement, les couples concrétisent plus souvent les projets parentaux durant le 2e confinement, entre novembre et décembre 2020. Ainsi, entre août et septembre 2021, « la Corse atteint son plus haut niveau de natalité depuis deux ans, autour de 250 naissances en moyenne mensuelle. » Une tendance qui se poursuit jusqu’à la fin de l’année. 1.000 bébés naissent sur l’île entre septembre et décembre 2021, soit 10 % de plus que l’année précédente. « La hausse régionale et supérieure à celle du niveau national (+6 %). »

En 2022, le 3e confinement a quant à lui des effets négatifs sur la natalité insulaire. En janvier, elle chute de 3 % par rapport à janvier 2020. « Mais ce repli est moins fort et de plus courte durée que celui engendré par le 1er confinement. »

Ainsi, à compter du mois de février 2022, le nombre moyen de naissances journalières repart à la hausse sur l’île. Au total sur les premiers mois de l’année 2022, 1.832 bébés sont nés en Corse, soit un niveau supérieur de 4 % à celui de l’avant crise sanitaire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité