Covid19 : le Gifi de Porticcio mis en demeure pour avoir proposé des produits "non-essentiels" à la vente

Le magasin Gifi de Porticcio a été mis en demeure par la préfecture de Corse, lundi 12 avril. L'enseigne ne respectait pas la réglementation en vigueur et proposait à la vente des produits interdits à la vente.

Lundi 12 avril, le magasin Gifi de Porticcio a été mis en demeure par la préfecture de Corse pour non-respect des dispositions de vente en vigueur.
Lundi 12 avril, le magasin Gifi de Porticcio a été mis en demeure par la préfecture de Corse pour non-respect des dispositions de vente en vigueur. © MAXPPP

Lundi 12 avril, suite à un contrôle "afin de s'assurer du respect des règles en vigueur", le magasin Gifi de Porticcio a été mis en demeure par la préfecture de Corse.

Selon les services de l'État, "le magasin ne respectait pas la réglementation et proposait en vente libre des produits interdits à la vente." En cas de récidive, "une mesure de fermeture administrative sera envisagée", prévient la préfecture.

Pour rappel, depuis le 4 avril, des mesures complémentaires ont été mises en place afin de lutter contre la propagation du Covid19 sur le territoire national. Elles prévoient notamment l'interdiction à la vente de produits "non-essentiels" dans les commerces et les grandes surfaces

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société