Cet article date de plus de 4 ans

Déchets : "il n'y aura pas de centre d'enfouissement à Ghjuncaghju" déclare Ségolène Royal

Lors d'une réunion sur la gestion des déchets ce lundi à la préfecture de Corse, Ségolène Royal a indiqué que le projet de centre d'enfouissement à Ghjuncaghju n'aura pas lieu.
© Marie France Giuliani
Ségolène Royal a indiqué que le projet de centre d'enfouissement de déchets de Ghjuncaghju ne se ferait pas en raison de l'avis défavorable de l'enquête publique et des risques de pollution. Une position forte de l'Etat alors que le sujet fait débat depuis plusieurs semaines entre les porteurs et les opposants de ce projet. 

Lors d'une réunion en préfecture de Corse avec les élus Corse, la ministre de l'Environnement a validé le projet de tri et de valorisation des déchets de la Collectivité territoriale de Corse et s'est dite favorable à un Tallone 3 pour le mi-juillet avec l'implantation d'un nouveau centre d'enfouissement et d'une unité de tri.

Elle a précisé que des travaux seraient entamés dès lundi prochain sur le site fermé depuis un an pour résorber les problèmes. Une mesure qui est soumise à une autorisation préfectorale.

Pour éviter une nouvelle crise des déchets cet été, Ségolène Royal a également demandé à ce que les sites de Viggianello, Prunelli et Vico augmentent provisoirement leur capacité de stockage. 

Vendredi dernier, la commune de Prunelli di Fiumorbu révélait que 71% des habitants de la commune ne veulent pas accueillir de déchets supplémentaires. 

Le reportage de Marie-France Giuliani et Jennifer Cappai :
durée de la vidéo: 02 min 27
Déchets : "il n'y aura pas de centre d'enfouissement à Ghjuncaghju" déclare Ségolène Royal ©Reportage de Marie-France Giuliani et Jennifer Cappai
Intervenants :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société politique