Des caisses enregistreuses agréées pour limiter l'argent non-déclaré

Des caisses enregistreuses pour limiter le "black"
Pour limiter les espèces non déclarées dans les commerces, le ministère de l'économie et des finances demandent aux commerçants de s'équiper de caisses enregistreuses agréées. Intervenants : Christophe Chiorboli, restaurateur à Saint-Florent; Stéphane Trucchi, administrateur des Finances publiques de Haute-Corse - France 3 Corse ViaStella - Solange Graziani, Christian Giugliano

Pour limiter ce que l'on appelle le "black", les espèces non déclarées dans les commerces, le ministère de l'économie et des finances demandent aux commerçants de s'équiper de caisses enregistreuses agréées d'ici fin 2017.

Par France 3 Corse ViaStella

Avec la crise, l'administration se concentre de plus en plus sur les fraudes fiscales.

Pour éviter la fraude aux espèces non déclarées, Bercy exige que tous les commerçants soumis à la TVA, s'équipent d'une caisse enregistreuse agréée par l'administration fiscale, avant janvier 2018.

En théorie, aucune opération comptable ne pourra être masquée grâce à ces nouveaux logiciels intégrés dans les caisses de paiement.

Passé le 1er janvier 2018, s'il ne peut pas justifier que son logiciel de caisse est "propre", un commercant sera passible d'une amende de 7.500 euros par logiciel détenu et sera susceptible de faire l'objet d'un contrôle fiscal.

Sur le même sujet

Les + Lus