• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

18 ans de prison requis contre Joseph Cassar pour les viols de 5 mineurs

L'homme de 75 ans comparait devant la cour d'assise de Corse-du-sud pour viol et agression sexuelle sur 5 mineurs au moment des faits, qu'il hebergeait en tant que famille d'accueil. Le ministère public a requis ce vendredi matin une peine de 18 ans de prison.
 

Par Céline Serrano

Dans ce procès qui se déroule depuis le début de la semaine devant la cour d'asiises de Corse-du-sud, l'heure était ce vendredi matin aux plaidoieries et de la défense et aux rquisitoire du ministère public : 18 ans de prison ont été requis contre l'accusé qui la veille avait nié le faits .

"Je n'ai jamais touché un môme". Joseph Cassar a répété plusieurs fois cette phrase au cours de son interrogatoire ce jeudi devant la cour d'assise de Corse-du-sud.

Incapable de répondre aux questions du président, l'accusé s'est montré confus, ne se souvenant pas des prénoms des victimes pourtant appelées à la barre en début de semaine, ne sachant expliquer les milliers de films pornographiques en sa possession.

Se présentant comme une victime, il a qualifié les accusations qui pèsent sur lui de vengeance.

Dans l'après-midi, les plaidoieries des parties civiles ont insisté sur le fait que les victimes, dont les témoignages sont similaires, ne se connaissaient pas et n'avaient aucun intérêt à mentir.

Au dernier jour d'audience, l'axe majeur de la défense consistera à démontrer qu'"il n' y a aucun élément matériel dans le dossier qui permette d'attester de faits de viols". 

Viendront ensuite les réquisitions du ministre public, et les délibérations du jury.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Joseph Cassar condamné à 19 ans de prison par la cour d'assises de Corse-du-sud

Les + Lus

Les + Partagés