Coronavirus en Corse : le direct du mercredi 18 mars

Ajaccio, à l'heure du confinement / © Viastella
Ajaccio, à l'heure du confinement / © Viastella

Hier, la France a connu son premier jour de confinement. Un bouleversement inédit de notre vie quotidienne, pour tenter de freiner l'avancée de l'épidémie de Covid-19. Des chercheurs, dans le monde entier, travaillent à trouver des moyens de soigner le virus. 

Par Axelle Bouschon & Sébastien Bonifay

 Ce direct est désormais clôturé. Pour retrouver celui du 19 mars :

 

  • MERCREDI 18 MARS :


FRANCE - 19h30 : Le dernier bilan communiqué par le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, fait état de 9.134 cas confirmés de coronavirus en France, et 264 décès, soit 89 morts de plus en 24h. 931 personnes sont en réanimation : parmi elles, 50% ont moins de 60 ans. Depuis le début de la pandémie, en France,  "1 000 personnes sont de retour à leur domicile" après avoir été hospitalisées.

"Au total, 4.000 tests de dépistage ont été réalisés" ce mercredi indique le directeur général de la Santé. 
 

- 19h : Alors que la France fait face à une sévère pénurie de masque, la Chine en envoie ce mercredi un million à destination de l'Hexagone. Il s’agit de dons de deux organisations caritatives chinoises destinés à la France pour l’aider à combattre la propagation du nouveau coronavirus, a précisé l'agence officielle Chine nouvelle.

- 18h30 : Pour la durée du confinement, comment organiser les obsèques ? Monseigneur de Germay, evêque de Corse, nous répond :

ITALIE - 18h15 : 475 personnes sont mortes du coronavirus en une journée en Italie, annoncent les autorités sanitaires ce mercredi 18 mars. Il s'agit du pire bilan journalier enregistré dans le pays depuis le début de la pandémie.


CORSE -18h : Le dernier bilan communiqué par l'Agence régionale de santé fait état de 152 cas de contamination confirmés en Corse, soit 7 de plus que la veille :
  • 24 patients confirmés Covid en Haute-Corse ( = + 0 cas confirmé ce jour) .
  • 128 patients confirmés en Corse du Sud ( = + 7 cas confirmés ce jour).

Parmi les malades, plusieurs soignants de l'hôpital de la Miséricorde à Ajaccio, confirme l'ARS. Ces derniers font partie des personnes dépistées "en priorité" - les tests n'étant pas réalisé sur tous les cas suspects -, avec les sujets dits "à risque".

La directrice de l'ARS, Marie-Hélène Lecenne, a également expliqué que des lits supplémentaires de réanimation dédiés aux personnes infectées par le Covid-19 devraient être très prochainement installés, portant ainsi le total à 46 lits sur toute la Corse : 20 à Bastia, et 26 à Ajaccio. 


-17h30 : En ce contexte d'épidémie de coronavirus et de confinement, "nous avons besoin de sang comme d'habitude", rappelle l'Établissement français du sang. L'organisme regrette qu'en Corse, comme dans toutes les autres régions françaises, "les collectes diminuent", notamment avec la peur du coronavirus. Pourtant, les dons de sang sont indispensables pour tous les cas d'hémorragies ou encore accidents de la route traités chaque jour dans les hôpitaux.
 

Retrouvez la liste des collectes de sang en mars en Corse :


CORSE - 16h : La production des eaux minérales Orezza est interrompue depuis hier, mardi 17 mars. En cause, le confinement généralisé mis en place en Corse, comme partout en France, mais aussi et surtout l'épidémie de coronavirus, qui a contaminé à ce jour 145 personnes sur l'île, et avec laquelle la dirigeante, Marie-Laurence Mora, "n'a voulu prendre aucun risque". Les livraisons sont en revanche maintenues.
 

EUROPE - 14H30 : Les organisateurs de l'Eurovision annoncent que le concours de la chanson, qui devait se tenir en mai, est annulé. "Nous avons exploré différentes options au cours des dernières semaines qui nous aurait permis d'organiser l'Eurovision", précise-t-ils, mais la pandémie de coronavirus, et les restrictions mises en place par les Pays-Bas, pays d'accueil du concours cette année, et les pays prenant part à l'évenement empêchent son maintien.

Des discussions sont en cours entre les différents acteurs et organisateur du concours pour l'édition 2021. "Nous avons le coeur brisé" que le concours ne puisse pas avoir lieu, expliquent les organisateurs, "mais nous savons que l'entière famille de l'Eurovision, dans le monde entier, continuera  d'apporter de l'amour et de s'aider les uns les autres dans cette période difficile".
 

FRANCE - 13h30 : Les essais cliniques de chloroquine, un anti-paludique, menés à Marseille pour soigner les malades atteints du Covid-19 sont "prometteurs" et vont être étendus, indique le gouvernement.
 


CORSE - 13h : Laurent Marcangeli, le maire réélu d'Ajaccio, estime déraisonnable de tenir, ce samedi à 10h, la séance d'installation du Conseil municipal. En accord avec l'opposition, il demande aux élus municipaux de ne pas se déplacer, afin de ne pas obtenir de quorum. Si le quorum, le nombre d'élus présents nécessaire à la tenue de la séance, n'était pas atteint, il serait tenu de reporter le Conseil municipal dans les 5 jours, conformément à la loi. 

Mais cette nouvelle séance, elle, pourrait se tenir quelque soit le nombre d'élus présents. Ce qui permettrait d'organiser une séance très restreinte, pour limiter les risques de contagion. 
 


CORSE - 12h : Gilles Simeoni, président de l'exécutif de Corse, était hier sur le plateau du Corsica Sera. Il fait le point sur la situation dans les transports, la réduction des rotations, mais également les dérogations en place, pour permettre aux Corses qui sont ailleurs de pouvoir rentrer. Un sas a été mis en place jusqu'au 20 mars pour qu'ils "puissent passer la période de confinement en Corse s'ils le souhaitent". 

Plus d'infos également sur le fret, qui doit alimenter la Corse. Un principe de fret inerte a été mis en place.  Gilles Simeoni s'exprime également sur les dangers qui pèsent sur l'économie corse. 
 

Le confinement, c'est la condition sine qua non pour que la situation, dont on sait qu'elle sera grave, voire gravissime, ne devienne pas véritablement catastrophique. Nous savons que la vague va arriver, et être terriblement puissante. - Gilles Simeoni

 
yroscope; picture-in-picture" allowfullscreen>


CORSE - 10h08 : Après une journée de prévention et d'alerte pour habituer la population à l'obligation de l'attestation de déplacement dérogatoire, les contrôles ont repris ce matin, à Bastia comme ailleurs dans l'île. Et cette fois-ci, les contrevenants s'exposent à une amende de 38 euros. 

 
Contrôles d'attestations de déplacements dérogatoires à Bastia, devant le port de commerce / © Frédéric Danesi
Contrôles d'attestations de déplacements dérogatoires à Bastia, devant le port de commerce / © Frédéric Danesi

Dans le rural, ce sont les gendarmes qui effectuent les contrôles :
 
Contrôles des gendarmes aux différents carrefours / © Frédéric Danesi
Contrôles des gendarmes aux différents carrefours / © Frédéric Danesi

Retrouvez ci-dessous toutes les règles à suivre pour respecter les mesures de confinement, et le modèle d'attestation :
 


CORSE - 9h45 : Les mesures de confinement s'appliquent également aux activités nautiques. Hier, une unité de contrôle en mer de la DDTM de Corse-du-Sud a contrôlé et ramené à quai 12 kayakiste et six navires de plaisance. 
Aujourd'hui, les contrôles seront effectués dans le golfe du Valinco. 

BELGIQUE - 8h : Nos voisins, à leur tour, vont devoir se calfeutrer chez eux à partir de midi aujourd'hui.  

MONDE - 7h55 : Le bilan international du Covid-19 s'établissait hier à 19 heures à 7.842 morts et plus de 191.000 cas d'infection

FRANCE- 7h50 : Depuis le début de l'épidémie, on dénombre 7.730 cas confirmés (+1.097 cas de plus que la veille), et 175 décès en France (+27 par rapport à la veille). 7% des personnes décédées ont moins de 60 ans, a indiqué hier soir le directeur général de la Santé,  Jérôme Salomon.

699 personnes sont dans un état grave en réanimation. A noter que 602 personnes sont guéries, et sorties de l'hôpital.
 


CORSE - 7h30 : Le dernier bilan communiqué hier à 17 heures par l'Agence régionale de santé fait état de 145 cas positifs au Covid-19 en Corse :
  • 24 personnes infectées en Haute-Corse (+0 cas par rapport à lundi) ;
  • 121 personnes infectées en Corse-du-Sud (+19 cas par rapport lundi).

► Pour retrouver le direct du 17 mars :

Sur le même sujet

Les + Lus