Cet article date de plus de 6 ans

Elections départementales : qui sont les candidats en Corse ?

51 binômes sont candidats aux élections départementales en Haute-Corse, 31 en Corse-du-Sud. Qui sont les candidats ? Quels sont les principaux rapports de force ?
ILLUSTRATION - Les élections se dérouleront les 22 et 29 mars prochain.
ILLUSTRATION - Les élections se dérouleront les 22 et 29 mars prochain. © BORIS HORVAT / AFP
En Haute-Corse, 51 binômes - 102 candidats - vont s'affronter dans 15 cantons. 30 conseillers départementaux seront finalement élus. L'ensemble des candidatures est à retrouver ici. 

Les cantons de Haute-Corse.
Les cantons de Haute-Corse. © France 3 Corse ViaStella

Parmi les batailles à suivre, celle du Cap-Corse où vont s'affronter quatre candidats. Parmi eux, deux membres de l'actuelle majorité départementale : François Orlandi, RDG, président du conseil général (avec Sylvie Retali-Andreani) et Jean-Jacques Padovani, DVG (avec Danielle Vincent), battu dans la course à la présidence de l'institution. 

Dans le canton de l'Ile-Rousse, trois candidats s'affrontent : Pierre-Marie Mancini, DVG (avec Antoinette Salducci), président de l'association des maires de Haute-Corse et proche de Paul Giacobbi, Hyacinthe Mattei, PS (avec Angèle Bastiani) et Bernadette Jacob dit Luzie, FN (avec Antoine Leca).

La ville de Bastia est divisée en 4 cantons. Pour Francis Riolacci, PCF-FG, candidat dans le premier canton, ce scrutin aura valeur de test.


En Corse du Sud, 31 binômes - 62 candidats - vont s'affronter dans 11 cantons. 22 conseillers départementaux seront finalement élus. L'ensemble des candidatures est à retrouver ici. 

Les cantons de Corse-du-Sud.
Les cantons de Corse-du-Sud. © France 3 Corse ViaStella

Parmi les cantons à suivre particulièrement. Le deuxième canton d'Ajaccio (la ville en compte 5) dans lequel François Casasoprana, DVG (avec Marie-José Joly) affrontera notamment le DVD Stéphane Vannucci (avec Marie Zuccarelli).

Dans le canton Taravo-Ornano (en orange foncé au centre de la carte), 4 binômes s'affrontent. A noter un duel gauche droite entre Jean-Baptiste Luccioni, DVG (avec Vanina Pieri) et Valérie Bozzi (avec Marcel Franscici) pour l'UMP.


Les élections se dérouleront les 22 et 29 mars prochains. Si les candidats et les rapports de force sont désormais dévoilés, une inconnue demeure : l'abstention.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections départementales