Enquête pour favoritisme et corruption : nouvelles perquisitions à la CTC

La police judiciaire a menée de nouvelles perquisitions ce vendredi à la Collectivité territoriale de Corse, dans le cadre d'enquêtes pour favoritisme et corruption des marchés publics lors de la précédente mandature.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Les locaux de la Collectivité territoriale de Corse ont de nouveau été perquisitionnés ce vendredi matin par la police judiciaire. Le bureau du directeur général des services, Thierry Gamba Martini a été inspecté.

Les enquêteurs, qui ont saisi des factures et des inventaires, travaillent dans le cadre d'enquêtes pour favoritisme et corruption sur des marchés publics de la précédente mandature.

Mardi dernier, des perquisitions avaient été menées dans les bureaux et au service des routes de l’ancienne majorité. La justice s'intéressait notamment aux conditions dans lesquelles certaines sociétés de travaux publics se sont vues attribuer des marchés publics pour la fabrication d'enrobés construction afin de construire des routes notamment en Haute-Corse.