Faible humidité et grosse chaleur, attention au risque incendie

 Haute-Corse - A Biguglia, un incendie parti le 24 juillet a détruit près de 2200 hectares de maquis. / © FTVIASTELLA
Haute-Corse - A Biguglia, un incendie parti le 24 juillet a détruit près de 2200 hectares de maquis. / © FTVIASTELLA

Les pompiers appellent une nouvelle fois à la prudence alors que les conditions météo du moment sont propices à un déclenchement accidentel d’incendie. De nombreux massifs seront fermés mardi. 

Par Grégoire Bézie

Lundi, les pompiers du département de la Haute-Corse ont dû intervenir en toute urgence pour éteindre un début d’incendie. 300 m2 d’herbes sèches ont malgré tout eu le temps de partir en fumée, à Mausoléo en Balagne. A l’origine du feu, une petite étincelle dégagée par la débrousailleuse d’un particulier qui souhaitait entretenir son jardin.

"Attention aux travaux de jardinage", répète le Sdis, le Service départemental d'incendie et de secours. "Les conditions météo sont propices au moindre départ de feu. La moindre étincelle peut être à l’origine de sinistres". La faible humidité et les grosses chaleurs annoncées pour les prochains jours ne vont pas arranger les choses.

Mieux vaut donc remiser sa débroussailleuse et perdre vite l'habitude de jeter son mégot par la fenêtre de la voiture. La Corse est dans une situation d'extrême sécheresse, les dernières pluies significatives remontant au tout début de l'année. 

A Biguglia, un incendie parti le 24 juillet et ayant détruit près de 2200 hectares de maquis, n'était toujours pas déclaré maîtrisé par les pompiers, lundi. 

Face au risque incendie, les massifs du Fango, Bonifato, Tartagine-Melaja, Verghellu-Manganellu et Agriates seront fermés mardi, annonce le Conseil départemental de la Haute-Corse alors que beaucoup d'autres sont classés dangereux, tout comme en Corse du Sud. Le massif de Piana a également été fermé. 

La carte de la situation dans les massifs de Corse est à retrouver ici

— Dépt Haute-Corse (@cismonte2b) July 31, 2017 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Territoriales : pas d'alliance à droite pour le second tour

Près de chez vous

Les + Lus