Football-Ligue 2 : le Sporting se déplace à Guingamp

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alain Stromboni .

Ce samedi à 19 heures, le Sporting Club de Bastia affronte l'En Avant de Guingamp au stade de Roudourou. Après le bon match nul obtenu face à Bordeaux lundi dernier à Furiani, Régis Brouard attend que ses hommes confirment à l'extérieur.

Actuel 9ème de la Ligue 2 avec 17 points, le Sporting se déplace ce samedi soir dans les Côtes-d'Armor pour affronter l'En Avant de Guingamp, 8ème avec 18 points.

En cas de victoire, les Bastiais passeront devant les Bretons au classement. L'an passé, les hommes de Régis Brouard s'étaient d'ailleurs imposés sur la pelouse du Roudourou (2-3).

Après le bon match nul obtenu face au leader bordelais en début de semaine à Furiani, ses joueurs vont tenter de poursuivre sur leur lancée en ramenant un résultat de Bretagne. "Mon souhait est de retrouver une équipe conquérante à l'extérieur", a indiqué l'entraîneur bastiais, ce vendredi, en conférence de presse d'avant-match.

Comment se présente cette rencontre face à Guingamp du côté de l'effectif ? 

Régis Brouard : Toute le monde est opérationnel, en dehors de Maguette (Diongue), toujours blessé, et de Tom Ducrocq, suspendu. Il n'y a pas eu de casse importante après le match contre Bordeaux lundi dernier. Il y avait beaucoup de fatigue, des "bobos" parce qu'il y a eu une implication importante de tous les joueurs. Mais tout le monde est opérationnel. C'est une très bonne nouvelle.

Guingamp reste sur 4 matches sans victoire, dont 2 défaites. Un bon coup à jouer pour le Sporting ?

Nous sommes bien conscients que Guingamp n'est pas dans une bonne période avec 4 matches sans victoire et sans marquer. Mais toutes les séries sont aussi faites pour s'arrêter. Nous, on a besoin d'être beaucoup  plus consistants et constants dans nos performances. Je voudrais bien que l'on arrive à rééditer à l'extérieur les matches que l'on peut faire à domicile. Ça a été le discours après le match de lundi dernier afin de vite se mobiliser pour cette rencontre face à Guingamp.

Contre Bordeaux, vos joueurs ont tiré onze fois au but mais n'ont cadré qu'à quatre reprises. Avez-vous particulièrement travaillé dans ce domaine cette semaine à l'entraînement ? 

Il n'y a pas eu de travail spécifique. Par contre, on a des faits des séances avec beaucoup de jeu réduit pour se retrouver rapidement dans des situations de but et pouvoir enchainer sur des frappes ou sur des enchainements très courts pour donner de la mise en confiance et essayer de marquer des buts. Effectivement, on n'a pas beaucoup cadré (contre Bordeaux, ndlr). On en a eu la possibilité, on a aussi eu du déchet sur nos centres. Après, en fin de séance d'entraînement, il y a toujours un peu de travail spécifique où les attaquants travaillent devant le but avec des frappes à mi-distance. 

La saison dernière, le SCB s'était imposé à Guingamp (2-3). Faut-il s'attendre à un esprit de revanche de la part des Guingampais ? 

Effectivement, c'était ma première victoire quand je suis arrivé au club. C'était aussi la première fois qu'on avait changé d'organisation et qu'on était passé à trois derrière. On avait innové là-bas et cela nous avait réussi. On avait contré trois fois cette équipe et on avait marqué trois buts sur des transitions.

Après, l'esprit de revanche n'existe malheureusement plus trop dans le foot moderne. Néanmoins, il est possible que leur entraîneur en parle par rapport à la saison dernière. Guingamp était d'ailleurs venu s'imposer à Furiani. Après, je ne pense pas que ce soit le motif de motivation le plus important. 

Après le bon nul face à Bordeaux, qu'attendez-vous de vos joueurs ce soir ?

J'attends beaucoup de choses dans tous les domaines. Surtout quand on voit ce que nous sommes capables de faire à domicile contre des grosses cylindrées en termes de concentration, de rigueur, d'application, de respect des consignes, de mise en place et de principes de jeu. Au Havre, lors de notre dernier match à l'extérieur, on n'a pas répondu présent. Mon souhait est de retrouver une équipe conquérante à l'extérieur. On l'avait démontré à Annecy. Là, on joue une équipe de Guingamp qui, en dehors de sa mauvaise série, fait partie des favoris et a fait un très bon début de championnat. Il nous faut répondre présent à l'extérieur.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité